Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2015/16 (16ème journée)

Angers 0 - 0 Paris SG

Feuille de match

1 décembre 2015 - Stade Jean-Bouin - 16381 spectateurs
Arbitre : M. Bastien

Angers Paris SG

Résumé

C'est LE match le plus attendu de l'année. Et pourtant, c'est quasiment le moins important. Le SCO reçoit le PSG et son budget 21 fois plus important, ses superstars et ses courses aux records. Et le SCO a éteint le PSG et brisé 2 de ses séries en cours en championnat (9 victoires consécutives, 26 matches en marquant au moins un but). Certes, ce fut très difficile en ne tenant le ballon que 25% du temps à peine. Mais grâce à une organisation tactique respectée à la lettre et une détermination sans failles, les Angevins ont réalisé le mini-exploit de tenir le PSG en échec. Avec un poil plus de réalisme, le grand exploit était même à leur portée. Mais ne soyons pas trop gourmands et savourons. La performance est d'autant plus belle que le PSG s'était déplacé en configuration Ligue des Champions puisque seuls manquaient à l'appel Verratti, blessé, et Ibrahimovic, rentré en cours de jeu à la place de Lucas. En ne commettant que 8 petites fautes, la copie défensive est même incroyablement propre. On ne commentera pas les joueurs parisiens que tout le monde connaît et qui se sont montrés très classes tout au long de leur séjour angevin. Le stade était bien sûr plein comme un œuf et l'interdiction de déplacement des supporters adverses a permis de remplir le parcage avec des supporters angevins. Malgré quelques tergiversations de certaines tribunes en début de match, l'ambiance a été exceptionnelle, le moindre dégagement en touche à l'arrache déclenchant l'enthousiasme du public. Les encouragements ont par moments été très intenses et le clapping avec Coubertin restera un moment fort d'après-match. Il faut apprécier l'excellente prestation de M. Bastien qui a aussi permis au jeu de se dérouler et ne l'a pas haché comme son prédécesseur de samedi.
Les Angevins commencent très crispés et lorsque Cavani nous gratifie de sa spéciale en coupant un corner de la tête devant Saïss, heureusement sur le poteau, dès la 5ème minute, on se dit que le temps va être vraiment très long. Puis Matuidi profite d'une erreur de communication entre 2 défenseurs pour transmettre à Aurier dont la frappe puissante est repoussée par Butelle (13'). Et le SCO commence alors à prendre confiance et à sortir de son camp. Suite à une récupération de Camara dans les pieds de Maxwell, Sunu mène même un contre à 3 contre 1 mais il se précipite complètement et envoie le ballon en touche (26'). Paris réagit avec Cavani qui adresse un long ballon à Di Maria que l'Argentin reçoit près de la ligne de sortie de but, mais il parvient à repiquer au centre en se défaisant d'Andreu et sa frappe enroulée trouve le 2ème poteau de Butelle (33'). Le SCO se montre ensuite le plus dangereux jusqu'à la pause. Après un tir de Ndoye non cadré (35'), Saïss reprend de la tête un corner, le ballon rebondit sur le haut de la transversale (38'). Puis Saïss et Ndoye mettent le feu dans la défense parisienne (42') avant que Saïss ne s'essaie de 20m (45').
La 2ème mi-temps débute fort pour le SCO avec Ndoye qui reprend de la tête un corner de Ketkeophomphone mais Trapp réalise un arrêt réflexe de la main gauche (48'). Dorénavant, Paris campe chez les Angevins. Rabiot profite d'une erreur de Manceau pour sauver un 6m et centrer en retrait pour Lucas qui ne cadre heureusement pas alors que le but était grand ouvert (51'). Comme si les stars parisiennes ne suffisaient pas, Saïss décide de chauffer son gardien en prolongeant de la tête un corner que Butelle parvient à claquer (58'). La défense angevine tient bon même si un tir trop croisé de Maxwell donne quelques frissons (77') et si Butelle capte en deux temps une frappe de Cavani (80'). Butelle réalise un dernier exploit lorsque Rabiot reprend le ballon repoussé par le mur suite à un coup franc d'Ibrahimovic, le portier angevin doit se détendre de tout son long pour sortir le ballon du soupirail (84'). Ce sont même les Angevins qui ont la balle de match en lançant un contre à 5 contre 2, Bouka Moutou tente l'option en solo et sa frappe n'est pas cadrée (88'). Ce n'est pas grave, le coup de sifflet final de M. Bastien libère les 16500 Angevins qui ovationnent leurs joueurs.
Butelle, le meilleur Angevin du match d'après Laurent Blanc, a été exceptionnel, arrêtant tout, même les actions hors jeu de Cavani ou Ibrahimovic. Manceau n'a pas laissé la moindre miette d'espace à Lucas. Andreu s'est bien dépatouillé de Di Maria, malgré une action de classe de ce dernier, et a aussi combiné avec ses partenaires. Traoré et Thomas ont été encore une fois énormes. Saïss a été en difficulté sur les coups de pied arrêtés défensifs mais a été bon dans le jeu et a apporté un bel écot offensif. Mangani, privé de ballons, a eu évidemment du mal à développer son jeu mais a participé au gros effort défensif de l'équipe, il a été remplacé par Diers qui a également joué son rôle défensif. Ndoye est revenu à son sommet, captant tout de la tête dans les 2 surfaces. Camara a été l'Angevin le plus incisif et a plusieurs fois apporté le danger sur son côté gauche, en plus de son gros travail défensif. Ketkeophomphone avait le rôle ingrat de gêner Thiago Motta, ce qu'il a bien fait, au détriment d'un apport offensif qui a été quasi inexistant. Il a été remplacé par Karanovic dans un rôle similaire. Sunu est passé à côté de son match et a été remplacé en fin de rencontre par Bouka Moutou qui a lancé un contre très intéressant mais n'a pas très bien joué le coup.

Photos et vidéos

Échauffement du PSG
(FranceSCO)
Échauffement du PSG
(FranceSCO)
Échauffement du PSG
(FranceSCO)
Échauffement du PSG
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Corentin en freestyle
(FranceSCO)
Le mur noir et blanc
(FranceSCO)
Le SCO
(FranceSCO)
Le PSG
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
5' Cornet et tête de Cavani
(FranceSCO)
Début de la 2ème mi-temps
(FranceSCO)
Fin du match
(FranceSCO)
Le clapping
(FranceSCO)