Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2003/04 (10ème journée)

Laval 3 - 3 Angers

Feuille de match

27 septembre 2003 - Stade Francis-Le Basser - 5171 spectateurs
Arbitre : M. Malige

Laval Angers

Résumé

Arrivée en famille aux abords du stade vers 18h45 et là, première bonne surprise, les 49 sont en nombre ! On rejoint des copains devant le stade et l'on se place en tribune Nord une dizaine de minutes avant le coup d'envoi. On est placé à côté du kop lavallois et pas très loin du millier d'enfants invités. Le KDLB, largement renforcé, se trouve en face, dans le parcage visiteurs et de nombreux autres Angevins (plusieurs centaines au total) sont disséminés en tribune Nord et en présidentielles. Le terrain était très glissant et cela a eu beaucoup d'importance dans le match. Après un début de match équilibré, les Lavallois ont marqué 2 buts coup sur coup et se sont ensuite contentés de procéder en contres. Mal leur en a pris car les Angevins ont réussi une formidable remontée et une victoire des Noirs et Blancs n'aurait pas forcément été du vol, loin de là. Espérons pour eux que les Lavallois récupéreront leurs nombreux blessés assez vite car, à part leur attaque qui a été très réaliste, les Tangos ont été assez fébriles. Quant à M. Malige, il a eu 3 décisions difficiles à prendre (un but refusé pour hors-jeu et deux situations de penalty possible) et il semble avoir eu raison dans chacun des cas.
Le SCO entame très bien le match et se procure les deux premières occasions : un tir de Guégan de 22m, de peu à côté (2'), et une tête de Roda au-dessus suite à un coup-franc de Grigulo (4'). Les Lavallois se resaisissent ensuite. Coulibaly lance Rubil mais celui-ci marche sur le ballon (9'). Mendy tente ensuite sa chance de 20m, dans les bras de Lachuer (13'). Le SCO ne s'en laisse pas compter pour autant, Mussard donne à Diallo en bonne position à 20m mais le tir rase le poteau (18'). Tout bascule alors très vite. Une passe par dessus la défense arrive sur Coulibaly qui dribble Lachuer et pousse le ballon au fond (22'). Mon voisin n'a pas fini de me chambrer que bis repetita, une longue touche dans le dos de Huck pour Rubil qui s'échappe et centre au premier poteau pour Mauricio qui reprend et double la mise (25'). Suite à une boulette de Grimaldi, Coulibaly tente le lobe du côté droit, mais ça passe au-dessus (29'). Après ces dix minutes catastrophiques, le SCO redresse alors la tête et prend les choses en main. Sur un centre de Grigulo, Mussard s'essaie au retourné acrobatique, sans succès (30'). Djellabi remplace alors Huck, à la peine sur son côté gauche. Mussard se retrouve en position idéale mais manque complètement son tir/passe (38'). Deux minutes plus tard, les Angevins explosent de joie, Diallo vient de réduire la marque, mais, après avoir accordé le but et une bonne minute de palabres, M. Malige décide d'annuler le but car son assistant lui a signalé un hors-jeu. Guégan frappe de 20m, au-dessus (43'), Laval répond par Mauricio qui tire sur Lachuer (44'). Sur un centre de Djellabi, Coulibaly est tout prêt de tromper Guéguen de la tête (45').
La deuxième mi-temps, et surtout son premier quart d'heure, sera exceptionnelle. Les Angevins sont revenus sur la pelouse 5 bonnes minutes avant les Tangos, signe de leur envie. Sáez se montre d'entrée aux avant-postes en reprenant de la tête un corner, au-dessus (49'). On l'y retrouve deux minutes plus tard. Suite à un corner à la rémoise, le centre de Djellabi est repoussé vers Guégan qui tire de 20m, Guéguen ne peut que dévier le ballon, Sáez vient alors le pousser de la tête au fond (51'). Les supporters angevins se remettent à y croire, mais cela ne dure guère. Sur un énième ballon en profondeur (tactique offensive exclusive des Lavallois, mais qui a plus que bien payé), Bahoken glisse et tombe, Coulibaly peut alors filer en toute tranquillité au but et battre Lachuer d'un joli tir croisé (52'). Les Lavallois sont à deux doigts de mettre le SCO KO 3 minutes plus tard. Suite à un centre de la gauche, Mendy se retrouve seul à 3m du but vide mais, surpris, met la balle à côté, merci ! Laval va très vite le regretter. Sur un coup-franc de la droite de Roda, Sáez est le plus prompt à reprendre le ballon et réduit le score à bout portant (57'). Suite à une mauvaise passe de Diallo, les Tangos se procurent une bonne occasion mais le tir de 20m est écrasé (61'). Un coup-franc de Roda file devant le but sans personne pour reprendre (63'). Roda donne à Diallo excentré, son centre/tir est raté d'un cheveu (66'). Dans la même minute, Grigulo frappe de 22m, Guéguen claque en corner. Le match se calme un peu pendant quelques minutes puis, sur un long centre, Guéguen relâche le ballon, Diallo s'en empare mais Guéguen, à terre, attrape le pied de l'ex-Lavallois. penalty logique transformé par Roda (74'). Laval réagit timidement avec un tir lointain contré qui prend Lachuer à contre-pied mais file heureusement en corner. Sur le corner, un Lavallois reprend de la tête au-dessus (79'). Roda réplique d'un tir au-dessus également (80'). Le match est à nouveau emballé, les Lavallois veulent reprendre l'avantage alors que les Angevins ont des opportunités de créer l'exploit en inscrivant un 4ème but. Sur la 68524ème balle en profondeur, Lachuer effectue une sortie à 25m de ses buts, on pense qu'il est trop court mais il réalise un magnifique tacle et sauve son camp (81'). Brisset réalise un festival sur son côté gauche mais tire de peu à côté (82'). Diallo essaie à nouveau, mais le tir passe très largement au-dessus (83'). Un centre de Custovic est repris par Coulibaly mais Lachuer veille (84'). Brisset réalise à nouveau un magnifique travail sur la gauche et sert Grigulo dans l'axe, le Brésilien s'infiltre et s'écroule sur un tacle lavallois. M. Malige ne dit rien et a probablement raison, quel dommage que Grigulo, seul à 10m du but, n'ait pas essayé de se servir de son pied droit (86') ! Une dernière tête de Dussart au-dessus sur un corner clôt ce match (89'). Un vrai festival qui restera dans les annales du derby.
Lachuer n'est pas en cause sur les 3 buts, mais n'a pas été décisif non plus, voire a été un peu hésitant. Il a par contre réussi une superbe sortie en fin de match, quoiqu'un peu audacieuse. La défense a complètement pris l'eau sur les balles en profondeur, les Lavallois ne se sont jamais montrés dangereux d'une autre manière mais ça marchait presque à chaque fois. Il y a eu heureusement du mieux en seconde mi-temps. Kerhuiel a fait son match habituel. Bahoken a été monstrueux, bien plus à l'aise à ce poste que milieu droit, il a été malchanceux sur le 3ème but. Grimaldi est passé à côté de sa première mi-temps, il s'est bien rattrapé en seconde. Huck aussi a raté son bout de match, jouant peut-être trop haut et étant plusieurs fois pris par les attaquants adverses sur son côté gauche. Djellabi l'a remplacé à l'heure de jeu à une inhabituelle place d'arrière gauche mais il s'en est très bien tiré. Le milieu de terrain a été la grosse satisfaction de la soirée, ils ont largement dominé leurs homologues dans l'entrejeu et ont de plus marqué les trois buts. Maître Roda avait la force avec lui, une passe décisive, un but et des coups de pied bien tirés, il a été très bon. Sáez a réussi un étonnant doublé, dont un but de la tête, il a permis au SCO de revenir dans la partie. Guégan a réussi un excellent match et, cette fois, n'a pas hésité à tenter sa chance, ce qui a payé sur le 1er but angevin. Quant à Grigulo, on le découvrait pour de vrai aujourd'hui. Il est très fort et physiquement et techniquement, il a beaucoup apporté sur son côté gauche. Il doit toutefois encore améliorer son jeu collectif, mais c'est logique vu que ce n'était que sa 2ème titularisation, et il ne doit pas hésiter à tirer plus et à centrer plus rapidement. Sur ce qu'il a montré ce soir, le Brésilien risque fort de prendre la place de titulaire sur le côté gauche. Le duo d'attaquants était d'anciens Lavallois, bien accueillis par le public. Mussard a été un peu décevant, moins combatif qu'à l'accoutumée et pas très en réussite technique. Diallo a été bon. Quant à Brisset, entré en cours de match, il a été ausi déroutant que d'habitude pour ses défenseurs et s'affirme de plus en plus comme un titulaire en puissance.

Photos et vidéos

Billet du match
(FranceSCO)