Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2004/05 (28ème journée)

Angers 3 - 2 Amiens

Feuille de match

4 mars 2005 - Stade Jean-Bouin - 3161 spectateurs
Arbitre : M. Lecellier
Réactions du forum

Angers Amiens

Résumé

Une fois n'est pas coutume, le SCO a offert un très beau spectacle, tourné vers l'offensive, principalement en première mi-temps. Une victoire 5-1 n'aurait pas été illogique, mais Amiens a tout de même frôlé l'égalisation en fin de match. Faute de réalisme offensif (malgré 3 buts tout de même), le SCO s'est fait inutilement peur. La prestation d'ensemble n'en reste pas moins convaincante et rassurante dans l'optique du maintien, il est rare depuis quelques années de voir les Angevins se procurer autant d'occasions franches. Certains Scoïstes (Gourvennec, Stassin voire Rami) ont toutefois un peu abusé des talonnades, même si la plupart ont été réussies. Les Amiénois n'ont pas montré grand-chose en 1ère mi-temps et s'en sortaient particulièrement bien avec un seul but de retard. A s'obstiner à jouer haut, leur défense a permis aux Angevins de passer de nombreux ballons en profondeur, principalement à destination de Théréau mais aussi de Djellabi et Obbadi. En seconde période, les Picards ont été un peu plus entreprenants, surtout en fin de match, après leur réduction du score inattendue. Baldé, auteur des 2 buts, a été le principal danger pour le SCO. Dans le froid, la pluie et la neige, le public est venu en toute petite chambrée mais a été bien récompensé par le spectacle offert et les encouragements ont été nombreux. En ce qui concerne l'arbitrage, il a été bof bof, il faut dire que l'un des assistants de M.124 était particulièrement à la rue, se trompant une fois sur deux sur les hors-jeu et ne sachant absolument jamais qui devait obtenir la touche.
En ce début de match, la maîtrise du ballon est partagée mais les actions franches sont angevines. Théréau donne à Djellabi sur la gauche qui se présente seul face à Merville mais il croise trop son tir (4'). Rami décale à son tour Djellabi sur la gauche, le centre de ce dernier est repris de la tête par Théréau mais ce n'est pas cadré (6'). Les débats se rééquilibrent mais c'est encore le SCO qui se procure une occasion nette. Gourvennec récupère le ballon à 45m du but amiénois et file seul au but mais, plutôt que poursuivre son action jusqu'au bout, il préfère tenter de servir un coéquipier au centre, sa passe est contrée en corner. Le corner donne lieu à un cafouillage monstre amorcé et conclu par Rami mais Merville sauve de justesse (16'). Sur le contre, un ballon est donné en profondeur par Dia à Baldé, Cygan manque l'interception, l'attaquant picard se présente devant Lachuer, le dribble et marque complètement contre le cours du jeu (17'). Les Scoïstes ne sont pas abattus pour autant et repartent de plus belle, un excellent centre de la gauche est repris au deuxième poteau de la tête par Obbadi, le poteau est rentrant, c'est l'égalisation (22'). A peine deux minutes plus tard, la rencontre se renverse puisque Obbadi lance Théréau en profondeur, le jeune Angevin tergiverse un peu devant Merville mais glisse le ballon entre les jambes du gardien pour donner un avantage plus que mérité au SCO (24'). Ce n'est pas fini, suite à un coup-franc de Gourvennec, une main d'un défenseur amiénois dans la surface n'est pas vue par l'arbitre, Stassin continue toutefois à jouer mais son centre en force long la ligne de but sans personne pour tendre le pied (28'). Amiens réagit timidement par un tir de 30m de Chabert sans souci pour Lachuer (29'). Théréau est ensuite à nouveau lancé seul en profondeur, il tente le tir de 16m mais Merville parvient à dévier le ballon en corner (31'). Rami décale Obbadi sur la droite, ce dernier adresse un bon centre pour Cygan mais le milieu angevin est contré in extremis. Sur le corner qui en résulte, Dussart place une tête au-dessus (35'). La fin de la première mi-temps est un peu plus calme mais Théréau se procure une dernière occasion en ratant de peu un lob de 13m (43'). 2-1 à la mi-temps, ce n'est vraiment pas cher payé.
En faisant entrer à la mi-temps Celdran, milieu offensif, à la place de Bouzin, défenseur latéral, Alex Dupont dévoile clairement ses ambitions. D'entrée, Jean Bouin frémit, Baldé, à 15m du but, tombe pas complètement tout seul suite à un tacle, M. 124 ne dit rien (47'). Quelques secondes plus tard, Dia s'écroule dans la surface suite à un duel avec Dussart, là non plus, l'arbitre ne signale rien, au grand soulagement du stade. Heureusement, ces deux frayeurs passées, le SCO repart du bon pied. Un tir de 22m d'Obbadi est détourné de peu à côté du but (52'). Rami lance une nouvelle fois Théréau en profondeur, l'Angevin prend la défense de vitesse et se présente face à Merville mais le gardien réalise un très bel arrêt (55'). Un coup-franc de la droite de Gourvennec est prolongé de la tête par Stassin, le milieu de terrain belge creuse l'écart (57'). Colleau tente sa chance de 25m mais Lachuer effectue une bonne prise de balle (64'). Le SCO continue à attaquer. Un coup-franc plein axe de 28m est tiré par Gourvennec mais arrêté par Merville (65'). Merville s'interpose à nouveau sur un tir hors surface de Théréau (66'). A la surprise générale, c'est Amiens qui marque. Un centre de la droite de Dia est très mal renvoyé par Grimaldi sur Baldé qui, de 18m, plein axe, ajuste Lachuer (71'). Amiens commence alors à y croire et joue plus haut mais c'est bien le SCO qui se procure une énième occasion en or, massif qui plus est. Obbadi et Gourvennec réalisent un beau une-deux sur la droite, Obbadi centre au 2ème poteau pour Djellabi, seul à 3m du but vide, mais ce dernier trouve le moyen de tirer sur le gardien qui se trouve... à l'autre poteau (80'). Le SCO a bien failli payer très cher ce raté. Suite à un coup-franc de la gauche, un énorme cafouillage a lieu dans la surface angevine et Lachuer effectue un superbe sauvetage (87'). Le SCO repart de l'avant avec Norbert qui s'illustre sur un coup-franc de 30m capté par le gardien (91') puis un tir de 20m également stoppé par Merville (93'). Le dernier mot revient à Lachuer qui sauve les meubles devant Lebrun seul et hors jeu à 6m du but (94').
Lachuer a été paradoxal, plutôt moyen dans l'ensemble avec des relances approximatives et des dégagements au poing pas toujours heureux mais il a réalisé deux super parades en fin de rencontre qui ont permis à l'équipe de conserver la victoire. La défense a été plutôt bonne mais il y avait parfois trop de joueurs qui montaient, ce qui a coûté le premier but. Au milieu, Obbadi a fait un excellent match sur le côté droit, marquant un but, effectuant une passe décisive et de nombreux bons mouvements. Cygan a été moyen, il n'a pas toujours semblé bien dans le match. Stassin a été très fort, au four et au moulin, très bon techniquement et récompensé par un but. Djellabi a effectué un très bon retour sur le côté gauche, notamment dans l'animation offensive, mais il a raté un but tout fait. Gourvennec a été moyen dans le jeu, pas toujours très combatif. Il a raté la plupart des corners mais a été très bon sur les coups-francs. Le duo offensif fait vraiment plaisir à voir. Théréau et Rami sont très combatifs, ils s'entendent à merveille et se trouvent souvent. Théréau a multiplié les très bons appels de balle, dommage qu'il n'ait pas été un poil plus adroit devant le but. Traoré a fait une bonne rentrée. Norbert s'est signalé par son surengagement habituel sur certaines actions qui auraient pu lui valoir un carton et par deux bons tirs lointains.