Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2021/22 (9ème journée)

Angers 3 - 2 Metz

Feuille de match

3 octobre 2021 - Stade Raymond-Kopa - 3989 spectateurs
Arbitre : Mme Frappart
Réactions du forum

Angers Metz
Bronn 10'
Maïga 30'
De Préville 39'
Cho 52'
Cho 53'
Boulaya 58'
Mangani 66'
Bronn 92'
Bahoken 93'

Paul Bernardoni 1 16 Alexandre Oukidja
Vincent Manceau 29 18 Fabien Centonze
Ismaël Traoré 8 2 Dylan Bronn
Romain Thomas 24 4 Siku Niakaté
-> Amadou Salif Mbengue 3'
Jimmy Cabot 11 3 Matthieu Udol
Batista Mendy
-> Billal Brahimi 68'
2 15 Pape Matar Sarr
-> Boubacar Traoré 77'
Thomas Mangani 5 19 Habib Maïga
Enzo Ebosse
-> Pierrick Capelle 57'
6 14 Vincent Pajot
Angelo Fulgini
-> Azzedine Ounahi 68'
10 13 Lamine Gueye
-> Opa Nguette 77'
Sofiane Boufal
-> Mathias Pereira Lage 82'
7 7 Ibrahima Niane
-> Farid Boulaya 35'
Mohamed-Ali Cho
-> Stéphane Bahoken 83'
21 9 Nicolas De Préville
Gérald Baticle Entr. Frédéric Antonetti

Résumé

Quel match ! Les Messins ont mené au score à 2 reprises, marquant 2 fois en ne se procurant qu'une seule occasion, mais les Angevins ont eu le grand mérite d'y croire, sont revenus 2 fois à égalité et la dalle a fait le reste avec un but victorieux à la toute dernière seconde ! C'est plutôt mérité pour le SCO qui a dominé tout le match, même si cela a été globalement stérile en 1ère période. Les Messins ont joué compact et les Scoïstes ont mis du temps avant de parvenir à infiltrer la défense lorraine mais Baticle a décidé de jouer la gagne, même après la 2ème égalisation. L'ambiance était particulière puisque Coubertin était à huis-clos en raison des incidents avec les Marseillais lors du match précédent et les kops avaient émigré à Colombier. Malgré cela, les 2 tribunes ouvertes étaient loin d'être remplies pour ce qui constitue de très loin la pire affluence depuis la remontée, matches avec jauge COVID compris ! Le stade s'est réveillé à la première égalisation et a alors soutenu son équipe plus fortement, ainsi que son gardien malheureux. Quelques dizaines de supporters grenats ont fait le déplacement. Mme Frappart n'a pas fait le meilleur match de sa vie. Il n'y a pas eu de grosse erreur à signaler, mais elle n'a pas toujours été cohérente dans ses coups de sifflet.
Bien que le SCO prenne d'emblée les choses en main, le FC Metz ouvre le score sur sa seule et unique occasion du match : sur un corner à la Rémoise, Gueye centre et Bronn profite d'une mauvaise gestion du hors-jeu par la défense angevine pour marquer de la tête (10'). Boufal répond avec un coup franc de la gauche qui s'écrase sur la barre (29').
Jimmy Cabot sonne la révolte en début de seconde période, il profite d'un ballon raté par Udol pour percer les lignes lorraines et centrer pour Cho qui égalise au 2ème poteau (53'). Mais le coup de massue arrive vite : sur un ballon en retrait anodin, Bernardoni se troue totalement et offre le but à Boulaya qui n'en demandait pas tant (58'). Malgré cela, le SCO continue de pousser et est vite récompensé. Sur un corner à 2, Cabot centre et Mangani égalise de la tête (66'). Les Angevins jouent toujours l'offensive mais il faut attendre le bout des arrêts de jeu pour la délivrance. Suite à un coup franc, Mangani adresse un ballon au second poteau sur lequel Capelle se jette et qu'il remet de la tête vers Bahoken qui marque de près (93').
Bernardoni a été le héros malheureux du match en offrant ce but aux Messins. Mais il faut souligner la soliodarité de ses coéquipiers qui lui ont dédié la victoire à la fin du match. Manceau a eu quelques imprécisions dans sa relation avec Cabot mais, pour le reste, il a été solide. Traoré et Thomas n'ont pas laissé grand chose aux attaquants lorrains. Cabot a été un peu en-dedans en 1ère période, avec quelques erreurs techniques et un manque de percussion, mais il a été le détonateur de la révolte en seconde période, avec 2 passes décisives à la clé. Mendy a livré une copie assez terne, remplacé par Brahimi qui a mis le feu plusieurs fois et a obtenu le coup franc de la victoire. Mangani a été l'un des artisans de la victoire, avec un but et une avant-dernière passe décisive. Ebosse a été un peu décevant, animant assez peu son couloir, remplacé par Capelle qui a été plus tranchant et s'est arraché pour la dernière passe décisive. Comme depuis plusieurs matches, Fulgini ne rayonne plus, remplacé par Ounahi qui a fait une bonne entrée. Boufal a été intéressant, à défaut d'être décisif, remplacé par Pereira Lage. Enfin, Cho a marqué, tout comme Bahoken qui l'a remplacé en fin de match.

Photos et vidéos

Échauffement du SCO
(FranceSCO)