Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2008/09 (22ème journée)

Angers 4 - 2 Clermont

Feuille de match

6 février 2009 - Stade Jean-Bouin - 6849 spectateurs
Arbitre : M. Chaoui
Réactions du forum

Angers Clermont

Jean-Daniel Padovani 0 1 Michaël Fabre
David Leray 0 13 Cédric Bockhorni
Bruno Ecuele Manga 0 17 Thomas Miennel
Malik Couturier 0 4 Medhi Benatia
Karim Djellabi 0 23 Christophe Coué
Charles Diers 0 7 Mickaël Poté
Mickaël Stéphan
-> Ted Mondésir Lavie Mienandy 18'
0
0
20
2
Kévin Bru
-> Basile Camerling 61'
Philippe Brunel 0 18
29
Franck Chaussidière
-> Mavundu Granddi N'Govi 42'
Vinìcius Cunha Reche
-> Matar Fall 74'
0
0
8
21
Guillaume Loriot
-> Mickaël Murcy 68'
Jean-François Rivière
-> Floyd Ayité 45'
0
0
10 Lhadji Badiane
Paul Claudel Alo'o Efoulou 0 9 Mustapha Yatabaré
Jean-Louis Garcia Entr. Didier Ollé-Nicole

Résumé

Cette rencontre entre Angers et Clermont était particulière en raison du décès 2 semaines auparavant du jeune arrière droit de Clermont Clément Pinault qui avait tant contribué à l'accession du SCO en L2 il y a 2 ans. Un hommage et une minute d'applaudissement en sa mémoire ont eu lieu à l'entrée des joueurs. Côté sportif, le SCO 2ème et sur une série de 13 matches sans défaite, était favori face à des Auvergnats figurant en milieu de tableau. C'est suite à un scénario complètement abracadabrantesque que le SCO s'est imposé dans un match qui restera dans les mémoires des supporters angevins présents. On ne peut pas dire que le SCO ait vraiment dominé son sujet, même à 11 contre 11, mais il a su faire preuve d'une grosse solidarité et d'un réalisme inhabituel face à des Clermontois (omni)présents mais sans génie. Le public a bien soutenu son équipe dès le début du match et a joué son rôle de 11ème homme suite à l'exclusion de Lavie. Quant à M. Chaoui, on l'a connu plus inspiré : il refuse un but à Clermont pour une charge très peu évidente sur Padovani, oublie un penalty sur Alo'o Efoulou, pourrit un match jusque là très fair play en excluant Lavie à la surprise générale et, probablement par volonté de ne pas compenser, s'abstient de distribuer des jaunes pourtant mérités aux Clermontois en 2ème période. Par exemple, Yatabaré a pu en une minute prendre la cheville de Djellabi sur un tacle, prendre le maillot de Diers et ne pas prendre le carton de Chaoui.
Dès le début du match, Clermont montre qu'il n'est pas venu en victime expiatoire et joue au ballon. Les premières banderilles sont quand même angevines. Alo'o Efoulou décale Vinicius sur la gauche dont le centre est raté d'un cheveu au second poteau par Rivière (7'). Un coup franc plongeant de Diers est à deux doigts d'être repris par Couturier à quelques mètres du but (11'). La première frayeur est également pour le SCO. Un coup franc de la gauche est prolongé de la tête par un Clermontois vers Badiane qui marque. Il était heureusement hors jeu de 2 mètres (16'). La réponse angevine est cinglante. Alo'o Efoulou et Brunel jouent tous les deux à 20m des buts, le capitaine angevin voit l'appel de Diers en profondeur et sert l'ex-Clermontois dont le tir est repoussé par Fabre dans les pieds de Rivière qui se fait une joie d'ouvrir le score (17'). Malheureusement, sur la récupération initiale de la balle, le pied de Stéphan a tourné et le milieu angevin doit laisser sa place à Lavie. Clermont répond à son tour du tac au tac : un centre de la droite est repris de la tête par le Poté auvergnat devant les bras de Padovani. Yatabaré glisse le ballon dans le but mais l'arbitre siffle une charge de Poté sur Padovani loin d'être évidente (20'). Sur un long ballon d'Ecuélé-Manga, Alo'o Efoulou parvient d'un contrôle orienté improbable à éliminer son défenseur et à se présenter devant Fabre mais, retenu par le maillot, il ne pique pas assez son ballon que le gardien repousse sur sa droite. Vinicius récupère et tire dans un angle fermé mais Fabre est bien revenu pour détourner en corner. Suite au corner, Rivière réalise une jolie tête sur laquelle Fabre s'envole à nouveau, main opposée (28'). Une tête de Poté au-dessus sur corner est la dernière occasion de la 1ère mi-temps (31'). Le tournant du match survient 10 minutes plus tard. Chaussidière et Lavie se jettent tous deux les deux pieds en avant sur un ballon anodin au milieu de terrain, Lavie avec un léger retard. Les 2 joueurs sont touchés et restent au sol, ce qui incite M. Chaoui à arrêter le match alors qu'il n'avait pas signalé de faute. Lavie finit par se relever et sortir du terrain pour attendre le droit de rentrer. Chaussidière est malheureusement plus sérieusement touché et est évacué sur une civière. Pendant que les soigneurs s'occupent de Chaussidière, Mienniel, en bon capitaine qu'il s'apprête à devenir, vient longuement se plaindre auprès de l'arbitre. Ce dernier, docile, va probablement au-delà des espérances de l'ex-Lavallois et exclut Lavie. Le public s'en prend alors à l'arbitre et à Mienniel jusqu'à la fin du match et le match s'envenime jusqu'à la mi-temps. Ayité remplace alors Rivière et le SCO joue désormais avec 4 milieux offensifs, faute de combattants défensifs disponibles.
A 11 contre 10, Clermont s'installe définitivement dans le camp angevin. Le SCO a les plus grandes peines du monde à tenir le ballon et à sortir mais Clermont ne se montrera jamais dangereux avant les 10 dernières minutes. C'est au contraire le SCO qui fait le spectacle les rares fois où il en a l'occasion. Un coup franc de la gauche d'Ayité est repris de la tête par Alo'o Efoulou mais le ballon rase la lucarne (54'). On assiste peu après l'heure de jeu à 3 minutes de pur bonheur. Vinicius lance Alo'o Efoulou dans le dos de la défense. Le Camerounais se présente sur la gauche dans un angle très fermé face à Fabre et glisse le ballon entre les jambes du portier auvergnat (64') ! Quelques secondes plus tard, Alo'o Efoulou rend la politesse à son coéquipier brésilien et le lance sur la droite. Ce dernier, qui pouvait pourtant la glisser à Diers à gauche, tente un lob extérieur du pied en pleine course de 25m sur Fabre qui n'était pourtant qu'à 6 mètres de ses buts. Et le réussit. Un pur bijou (67'). Le SCO s'accroche et il faut attendre la 80' pour voir une action adverse. Un cafouillage dans la défense est sauvé par Leray sur sa ligne (80'). Puis Poté reprend un corner de la tête mais ne cadre pas (84'). S'ensuivent alors 5 minutes de folie. Les Clermontois jouent rapidement un coup franc alors que l'un d'entre eux s'énerve face à Djellabi. Le centre de la gauche de Murcy est repris au second poteau de la tête par Camerling isolé pour la réduction du score (85'). Deux minutes plus tard, Murcy dépose Fall sur la gauche et adresse un nouveau centre au second poteau. Cette fois c'est Yatabaré qui marque (87'). Clermont joue alors le tout pour le tout tandis que l'angoisse s'empare de Jean Bouin. Mais finalement, Ayité profite d'un festival d'Alo'o Efoulou sur la droite pour aller ajuster Fabre d'un missile et sceller le sort de la rencontre (89').
Il est difficile de ressortir tel ou tel joueur tant cette victoire aura été le fruit d'une grande solidarité collective. Comme souvent cette saison. Padovani n'est pas irréprochable sur le but refusé à Clermont mais a ensuite fait un bon match. Les latéraux n'ont guère eu l'opportunité de monter et ont fait un bon match même si les buts sont des centres venus du côté de Leray pour des reprises du côté de Djellabi. La charnière Ecuélé-Manga - Couturier a été à son aise. Le milieu de terrain a particulièrement souffert, même à 11 contre 11. Stéphan n'a joué que quelques minutes et Lavie à peine plus. Brunel a été reconverti milieu défensif, ce qui n'est vraiment pas son poste, même s'il s'en est bien sorti. Diers a fait un bon match. Vinicius a fait un match correct illuminé par une excellente passe pour Alo'o Efoulou et par ce but, mais quel but ! Mamma mia ! On en reparlera encore longtemps à Jean Bouin. Ayité entré juste avant la mi-temps a beaucoup apporté, aussi bien sur les tâches défensives qu'offensives. Fall est entré quelques minutes. Devant, Rivière a eu un début de match à l'envers mais s'est vite remis à l'endroit pour ouvrir le score et peser sur la défense. Il a dû sortir suite à l'exclusion de Lavie. Alo'o Efoulou seul en pointe en 2ème mi-temps a éclaboussé la défense clermontoise de tout son talent. Un but, une passe décisive et une action apportant le 3ème but. Pas mal pour un homme seul en 45 minutes.

Photos et vidéos

Échauffement des Clermontois avec un t-shirt en ho
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
Corner clermontois
(FranceSCO)
1-0 La joie
(FranceSCO)
La blessure de Chaussidière
(FranceSCO)
Début de la seconde mi-temps
(FranceSCO)