Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2008/09 (14ème journée)

Angers 1 - 0 Amiens

Feuille de match

7 novembre 2008 - Stade Jean-Bouin - 6938 spectateurs
Arbitre : M. Biton
Réactions du forum

Angers Amiens

Jean-Daniel Padovani 0 30 Benoît Benvegnu
David Leray 0 27 Samuel Allegro
Bruno Ecuele Manga 0 24 Benoît Haaby
Malik Couturier 0 29 Quentin De Perseval
Karim Djellabi 0 14
5
Eddy Viator
-> Réda Johnson 45'
Philippe Brunel 0 11 Roy Contout
Floyd Ayité
-> Charles Diers 71'
0
0
15 Steven N'Zonzi
Mickaël Stéphan
-> Ted Mondésir Lavie Mienandy 78'
0
0
6 Fabrice Levrat
Vinìcius Cunha Reche 0 28
18
Thibault Giresse
-> Ablai Baldé 18'
Jean-François Rivière
-> Fabrice Anguilet Do Marcolino 59'
0
0
23 Bakaye Traoré
Paul Claudel Alo'o Efoulou 0 10
21
Sébastien Heitzmann
-> Foued Kadir 45'
Jean-Louis Garcia Entr. Thierry Laurey

Résumé

Quand une équipe invaincue depuis 5 matches et sans prendre de buts reçoit une équipe sans victoire depuis 5 matches, cela devrait rouler pour les hôtes. Le SCO a gagné 1-0 et confirmé les séries en cours mais que ce fut laborieux ! Sur un terrain aux multiples faux rebonds les deux équipes n'ont pas présenté un football de qualité. Le SCO a semblé longtemps endormi et les Amiénois peu entreprenants. L'exclusion d'un Picard juste avant la mi-temps a transformé la seconde période en attaque peu inspirée vs défense tous azimuts, l'homme du match est sans contestation Benvegnu. On aura toutefois noté avec plaisir le retour à Jean Bouin de Quentin de Parseval au sein de la défense amiénoise et de Fahid Ben Khalfallah en tribunes pour un match entre 2 de ses anciens clubs. Le public était aussi endormi que les joueurs. Les seuls à être réveillés étaient Garcia, énervé après ses joueurs, et M. Biton, la star de la rencontre. Le match a été très hâché. Jusqu'au but angevin, principalement à cause des joueurs, mais les cartons ont fusé de façon disproportionnée dans un match correct. En fin de match, M. Biton est tout simplement parti en cacahuète.
24 secondes et une première frappe de 20m d'Heitzmann dans les bras de Padovani. Puis plus rien pendant un quart d'heure où on sent que les Angevins ne sont pas entrés dans le match. Le SCO fait tourner le ballon dans la moitié de terrain picarde, il finit par arriver dans les pieds de Vinicius, titularisé pour la 1ère fois, qui enroule une frappe de 20m du gauche. Benvegnu plonge et détourne en corner (16'). Suite au dégagement du corner, Vinicius récupère le ballon, le donne à Ayité qui centre de la gauche pour la reprise d'Ecuélé-Manga au-dessus. Le SCO repart par Brunel qui déborde sur la gauche et centre au second poteau pour Rivière dont la reprise est gênée de façon très suspecte par un défenseur, pour la plus grande colère de Garcia (23'). Amiens réplique d'un tir croisé non cadré de Traoré (24'). Dans la foulée, Vinicius se prend pour son compatriote Juninho et tire un coup franc de 35m que Benvegnu claque au-dessus de son but (25'). C'est ensuite au tour d'Ayité de tenter sa chance de loin mais Benvegnu se couche bien (30'). Le premier festival de cartons commence alors avec 3 jaunes et un rouge en 10 minutes. Il y a tout d'abord une grosse faute de Contout suivie d'une petite de Levrat sur Alo'o Efoulou, et c'est le capitaine picard qui prend un jaune (34'). Quelques minutes plus tard, il est le 3ème amiénois à commettre une grosse faute sur la même action (l'avantage avait été laissé sur les 2 autres), il prend donc un nouveau carton logique et quitte ses partenaires (42').
À la mi-temps, Laurey procède à 2 changements et fait notamment sortir Heitzmann qui était pourtant le seul danger pour l'arrière-garde angevine. Amiens passe alors en 8-0-1 pour les 38 premières minutes de la seconde période. Les Angevins monopolisent le ballon mais, sans inspiration, ne font que buter sur le mur adverse. Alo'o Efoulou essaie de l'angle gauche de la surface mais ne cadre pas (47'). Sur un centre de la droite, Alo'o Efoulou place une belle tête que Benvegnu va splendidement sortir de son but. Sur le corner qui en découle, Alo'o Efoulou reçoit le ballon dans la surface et sert en retrait Vinicius dont la frappe rase le poteau (68'). Diers tire un coup franc pour Vinicius qui, tout entouré d'adversaires qu'il était, prend calmement le temps de placer une belle frappe enroulée du droit, sortie par la tête d'un défenseur (73'). Sur un nouveau ballon au milieu de 15 joueurs à l'entrée de la surface, Vinicius glisse le cuir à Alo'o Efoulou qui parvient à délivrer le stade (83'). Enfin, la tension règne alors plus que jamais. M. Biton procède à son 2ème show, avec encore plus de cartons et, pour agrémenter le tout, des fautes imaginaires. On se demande si le SCO concèdera un penalty ou une exclusion. Finalement, il n'en sera rien mais Amiens se procure une énorme occasion sur un coup franc sorti de nulle part à l'entrée de la surface. Baldé entre sur le terrain pour le frapper et le premier ballon de l'Amiénois est sorti de la lucarne par un magistral Padovani (86'). Un centre de la droite de Contout est repris de façon acrobatique par un attaquant bien placé mais c'est complètement raté (90'). Le SCO s'offre alors des contres à la pelle. Brunel ouvre pour Do Marcolino qui part au but et tente un lob sur Benvegnu qui finit dans les bras du gardien (91'). Puis les Angevins ratent un 5 contre un défenseur+le gardien. Puis Brunel donne dans l'axe à Vinicius libre, mais Benvegnu sort de surface autoritairement (licitement ?) et dégage le ballon (93'). Enfin, l'exploit : Alo'o Efoulou mène un contre, il se présente seul face à Benvegnu avec Do Marcolino à gauche et Ecuélé-Manga à droite, il sert le défenseur qui est alors face au but vide et... tire à côté (96') !
Padovani n'a eu qu'un seul ballon à gérer mais il l'a fait avec brio. Leray a passé la 1ère mi-temps à se faire réprimander vertement par son entraîneur préféré (comme beaucoup de ses coéquipiers, d'ailleurs). Il a été comme à son habitude, volontaire et pas toujours en réussite. Djellabi a fait un bon match. Ecuélé-Manga et Couturier avaient Heitzmanne comme client en 1ère mi-temps puis plus grand chose à faire. Stéphan a fait un match correct et a été remplacé par Lavie en fin de match. Ayité, positionné au centre, a fait quelques bonnes choses mais a eu surtout trop de déchet. Il a été remplacé par Diers en fin de match. Brunel a fait un match moyen et n'a jamais réussi à percer la défense. Vinicius a certainement été le meilleur angevin : il a joué propre et juste, sans fioritures mais efficacement. Il lui reste à prendre un peu d'envergure physique pour moins se faire bouger et a participé plus activement aux tâches défensives. Rivière a joué son rôle de pivot mais a moins été en vue que précédemment. Do Marcolino l'a remplacé à une demi-heure de la fin, il a été dans tous les coups offensifs de fin de rencontre mais pas toujours très adroit. Alo'o Efoulou n'avait pas non plus un rôle facile au milieu du béton armé picard mais il a su s'engouffrer dans une fissure pour marquer le but décisif.

Photos et vidéos

Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Échauffement d'Amiens
(FranceSCO)
Quentin de Perseval
(FranceSCO)
Magic Scop
(FranceSCO)
Entrée des joueurs
(FranceSCO)
Les Angevins
(FranceSCO)
Les Amiénois
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
Rivière touché
(FranceSCO)
Levrat exclu
(FranceSCO)
Début de la seconde mi-temps
(FranceSCO)
Do Marcolino remplace Rivière
(FranceSCO)
Coup franc pour Diers
(FranceSCO)
Brunel touché
(FranceSCO)
1-0 La joie
(FranceSCO)
1-0 L'engagement
(FranceSCO)
Coup franc de Baldé
(FranceSCO)
Ecuélé-Manga et Vinicius
(FranceSCO)