Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2009/10 (36ème journée)

Metz 1 - 0 Angers

Feuille de match

3 mai 2010 - Stade Saint-Symphorien - 8070 spectateurs
Arbitre : M. Djouzi
Réactions du forum

Metz Angers

Oumar Sissoko 30
Cheikh Gueye 2
Stéphane Borbiconi 12
Matheus Vivian 4
Mario Mutsch 19
Jérémy Pied
-> Youssef Mokhtari 64'
28
Julien Cardy 6
Romain Rocchi
-> Diafra Sakho 69'
27
Vincent Bessat
-> Thibaut Bourgeois 76'
7
Victor Mendy 17
Sylvain Wiltord 9
Joël Muller Entr.

Résumé

Vous avez vu le match Angers-Tours il y a 15 jours ? Eh bien vous avez vu Metz-Angers : une première mi-temps largement dominée par le SCO mais de façon stérile, des événements contraires (les penaltys non sifflés contre Tours, l'expulsion contre Metz) et une deuxième mi-temps plus enlevée de part et d'autre avec un contre assassin en fin de match. Avant ce match, les Messins, qui comptaient 6 points de retard sur Arles-Avignon, semblaient ne plus croire en leurs chances, au contraire des Angevins qui, avec 5 points de retard, ont attaqué le match par le bon bout. Le public a plus boycotté qu'encouragé ses joueurs. L'arbitre a fait un assez bon match mais a été trop laxiste envers les Messins en 1ère mi-temps, ne leur donnant pas les cartons mérités.
La première mi-temps a été nettement angevine mais, au final, une seule occasion de part et d'autre est à signaler. Un une-deux Bessat-Mendy sur la gauche est conclu par une frappe de Bessat qui permet à Padovani de briller (17'). Renouard mène un contre et décale Keserü sur la gauche dont la frappe puissante trouve le petit filet (21').
En deuxième mi-temps, Metz se réveille, ce qui permet de voir plus de spectacle. Un coup franc de Bessat est détourné près de sa transversale par Stéphan (50'). Le SCO réagit immédiatement par Keserü qui transmet à Djellabi sur la gauche dont la frappe ne trouve que le petit filet (51'). Padovani détourne en corner un coup franc de 40m à la trajectoire bizarre, le ballon finissant dans la lucarne (54'). Puis Mendy déborde sur la droite, centre en retrait pour Gueye qui écrase heureusement sa frappe, Padovani pouvant ainsi la capter (60'). Le premier tournant du match intervient quelques secondes plus tard, Renouard commet une grosse faute sur Pied qui lui vaut un deuxième carton jaune et donc une exclusion logique, même si le premier jaune était très sévère (60'). Mais cela n'empêche pas le SCO de continuer à bien se comporter dans le jeu et à être dangereux. Un coup franc de 25m de Keserü échoue au ras du poteau de Sissoko (67'). Puis Sakho réalise une tête piquée sur corner que Padovani parvient à arrêter (78'). Mendy tente sa chance de 18m mais dévisse (81'). Sur un contre, Auriac sert Keserü d'une balle piquée. Le Roumain, sur son mauvais pied, réalise une belle volée que Sissoko détourne en corner (83'). Puis Mokhtari tente sa chance de 15m, au-dessus (87'). Survient alors la 89' et une incroyable triple occasion. Auriac, de 20m, ajuste son tir... sur le poteau. Le ballon revient sur la gauche à Brunel qui centre sur Doré à 5m du but. Le jeune Angevin se troue complètement, le ballon repart en arrière vers Auriac qui retente sa chance du même endroit... juste au-dessus. En fin de match, le SCO obtient un coup franc, tout le monde monte. Sissoko capte le ballon et relance vite, le contre est rondement mené, Mutsch centre de la droite au 2ème poteau pour Mokhtari qui tacle le ballon dans les buts (93'). Metz est même tout près de doubler la mise lorsque Mendy reprend un centre de la gauche d'une talonnade le long de la ligne de but, trop croisée (95').
Padovani a réalisé un très bon match. Fall a été solide. Ecuélé-Manga a été bon et Couturier également. Djellabi a fait un bon match défensif et offensif. Stéphan a été peu en vue, il a été remplacé par Oniangué. Auriac a fait un bon match et a failli être décisif. Diers a été moins présent que lors des dernières rencontres, il a été remplacé par Brunel. Renouard, pour son retour dans son club d'origine, a reçu un traitement de faveur en première mi-temps avec de nombreuses fautes sur lui. Il a malheureusement craqué en deuxième mi-temps. Keserü a fait une bonne première heure, on l'a moins vu ensuite. Modeste a été plus combatif que ces derniers temps mais n'a pas eu d'occasions. Il a été remplacé par Doré.