Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2010/11 (22ème journée)

Angers 1 - 0 Clermont

Feuille de match

5 février 2011 - Stade Jean-Bouin - 4740 spectateurs
Arbitre : M. Husset
Réactions du forum

Angers Clermont
Charbonnier 16'
Perrinelle 55'
Hénin 81'
Esor 92'

Grégory Malicki 1 1 Mickaël Fabre
Yves Deroff 2 23 Marvin Esor
Jérémy Hénin 4 5 Damien Perrinelle
Nicolas Gillet 5 19 Ben Abdoulaye
Karim Djellabi 17 13 Cédric Bockhorni
Henri Saivet 28 15
28
Guillaume Moullec
-> Florent Sauvadet 89'
Vincent Manceau 29 22 Yacouba Sylla
David De Freitas 18 6
18
Eugène Ekobo
-> Franck Chaussidière 37'
Sébastien Renouard
-> Charles Diers 57'
8
20
11 Romain Alessandrini
Gaëtan Charbonnier
-> Olivier Auriac 65'
10
7
25
12
Rachid Hamdani
-> Nicolas Haquin 72'
Férébory Doré
-> Claudiu Andrei Keserü 76'
27
9
9 Sloan Privat
Jean-Louis Garcia Entr. Michel Der Zakarian

Résumé

Ces dernières semaines, le SCO se plaignait d'un manque de réussite en championnat. Cette fois, il en a eu plus que le maximum autorisé sur un match : un seul tir, un but, contre une barre, un poteau et des parades de Malicki pour Clermont. C'est un vrai hold up, mais on ne fera pas la fine bouche. Le SCO conclut ainsi sa série de 4 matches consécutifs à domicile avec 3 victoires et un nul, bilan plus que satisfaisant. La première mi-temps est dominée par Clermont mais le SCO est au niveau. La 2ème est à sens unique pour les Auvergnats, Fabre étant au chômage technique, bien au contraire de son homologue angevin. Tous les Clermontois sont à créditer d'une belle prestation mais Privat a littéralement crevé l'écran, Sochaux devrait bien vite le récupérer à la fin de la saison. L'affluence était bien maigrichonne, les Clermontois étaient une vingtaine. M. Husset n'a pas commis d'erreur majeure, malgré quelques décisions un peu étranges.
Comme la semaine précédente face à Grenoble, ce sont les adversaires qui entament le mieux la partie et c'est le SCO qui est le plus rapidement tranchant. Abdoulaye touche un ballon de la main à 25m de son but, Charbonnier se charge d'envoyer le coup franc hors de portée de Fabre (16'). Clermont réplique immédiatement. Un coup franc de la gauche donne lieu à un cafouillage énormissime devant le but de Malicki, le ballon finit on ne sait comment dans les bras de ce dernier (18'). Saivet déborde sur la droite et centre pour Renouard idéalement placé mais l'ailier manque complètement sa tête (19'). Pour le SCO, il s'agit de la dernière occasion. Très beau mouvement en triangle ensuite pour Clermont, conclu par une passe en retrait de Moullec vers Ekobo dont la frappe passe de peu au-dessus (23'). Enfin, le long de la ligne de but, Privat se retourne et gratifie Gillet d'un petit pont mais son centre file devant le but sans trouver preneur (40').
Le SCO passe la 2ème mi-temps à plier et, miraculeusement, à ne pas rompre. Un corner est repris d'une très belle tête par Sylla, Malicki a le bon réflexe. Le ballon est mal renvoyé par la défense et revient dans la surface, Chaussidière l'expédie sur la barre (48'). Ce même Chaussidière s'exerce aussi au coup franc dans une position analogue à celle de Charbonnier. Le ballon part dans le soupirail mais Malicki l'en déloge (54'). Le SCO souffle un peu pendant 20 minutes avant de souffrir durant le dernier quart d'heure. Bockhorni donne à Alessandrini qui entre dans la surface et tire, Malicki veille encore (76'). Puis Privat part en raid solitaire après avoir éliminé Hénin à 40m du but, il se présente devant Malicki mais trouve le poteau (80'). Enfin, Privat reprend un centre de la gauche de Bockhorni d'un magnifique retourné qui trouve encore le capitaine angevin sur sa route (84').
Mercicki ? Malicki ! La défense angevine a constamment subi les assauts des Clermontois mais a réussi à ne pas craquer, parfois avec de la chance, souvent avec Malicki, mais aussi au courage. Deroff était à la ramasse au début puis s'est bien repris ensuite. A l'exception d'un duel important perdu face à Privat, Hénin a fait un bon match. Gillet a aussi souffert face au puissant Auvergnat mais il a globalement fait le boulot. Djellabi a bien tenu sa partition défensive. Le milieu angevin a beaucoup trop reculé et a été bouffé par son homologue mais il a prêté main forte à sa défense. Manceau a joué très bas. De Freitas a fait un bon début de match et une bonne fin de match pendant laquelle il jouait en soutien de Keserü. Renouard a été inexistant, il a été remplacé par Diers qui s'est pris quelques vents. Saivet a eu un seul ballon offensif, mais a bien tenu son inhabituel rôle de milieu défensif. Charbonnier a eu un éclair et pas grand chose d'autre. Il a été remplacé par Auriac qui a densifié le milieu de terrain. Enfin, Doré a joué tout seul en pointe, avec souvent des partenaires à plus de 20m de lui, difficile de se mettre en valeur dans ces conditions. Keserü l'a remplacé pour un constat identique.

Photos et vidéos

Échauffement de Clermont
(FranceSCO)
Échauffement de Clermont
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Les supporters de Clermont
(FranceSCO)
Le SCO
(FranceSCO)
Clermont
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
Ekobo blessé
(FranceSCO)
1-0 le but
(FranceSCO)
1-0 la joie
(FranceSCO)
Coup franc de Clermont
(FranceSCO)
Sylla rappelé à l'ordre
(FranceSCO)
Début de la seconde mi-temps
(FranceSCO)
Corner angevin
(FranceSCO)