Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2020/21 (10ème journée)

Nîmes 1 - 5 Angers

Feuille de match

8 novembre 2020 - Stade des Costières - 0 spectateurs
Arbitre : M. Schneider
Réactions du forum

Nîmes Angers
Pereira Lage 1'
Pereira Lage 14'
Mangani 17'
Bahoken 23'
Benrahou 39'
Amadou 54'
Deaux 55'
Bahoken 56'
Coulibaly 78'
Diony 82'sp
Koné 91'
Cabot 94'
Manceau 95'

Baptiste Reynet 30 1 Paul Bernardoni
Patrick Burner 21 29 Vincent Manceau
Anthony Briançon 23 8 Ismaël Traoré
Loïck Landre 5 24 Romain Thomas
Sofiane Alakouch 29 3 Souleyman Doumbia
Yassine Benrahou 22 18
14
Ibrahim Amadou
-> Lassana Coulibaly 74'
Adrian Andrés Cubas
-> Moussa Koné 66'
18
28
5
23
Thomas Mangani
-> Antonin Bobichon 84'
Lucas Deaux 8 22
28
Sada Thioub
-> Farid El Melali 74'
Zinedine Ferhat 10 10 Angelo Fulgini
Karim Aribi
-> Kevin Denkey 45'
13
27
27
11
Mathias Pereira Lage
-> Jimmy Cabot 69'
Per Niclas Eliasson
-> Renaud Ripart 66'
7
12
19
9
Stéphane Bahoken
-> Loïs Diony 69'
Jérôme Arpinon Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Ce SCO-là continue d'être déroutant. Une semaine après avoir coulé face à Nice, il s'impose avec brio à Nîmes. Ce SCO-là continue de dépoussiérer les livres d'histoire. Cela faisait 50 ans que le SCO n'avait pas gagné en L1 à Nîmes (13 décembre 1970, 1-0). Cela faisait 46 ans qu'il n'avait pas gagné par 4 buts d'écart à l'extérieur en L1 (2 novembre 1974, 5-1 à Lille). Cela faisait 45 ans qu'il n'avait pas marqué 5 buts à l'extérieur en L1 (1er avril 1975, 5-2 au Red Star). Bref, que c'est bon ! En ouvrant le score dès la 1ère minute, les Angevins s'étaient mis sur de bons rails. Il y a bien eu quelques moments où les Gardois ont fait trembler la défense angevine mais, globalement, les Scoïstes ont maîtrisé la rencontre de bout en bout, avec qui plus est une efficacité offensive redoutable et des remplaçants qui ont été décisifs. Les Crocos ont laissé trop d'espaces à leurs adversaires pour espérer beaucoup mieux. Bien sûr, le huis-clos en raison de l'épidémie de COVID-19 n'aide pas les locaux, habitués à jouer devant un public chaud. M. Schneider a fait un très bon match, ce qui n'est pas le cas de l'un de ses assistants dont une erreur a provoqué un gros imbroglio qui a participé au 3ème but angevin.
Difficile de mieux entrer dans son match. On joue depuis 40 secondes lorsque, suite à une touche et une action de Bahoken, Thioub centre de la droite au 2ème poteau pour Pereira Lage qui marque d'une tête plongeante. Il faut plusieurs minutes aux Nîmois pour s'en remettre. Ils poussent ensuite et sont proches d'égaliser lorsque Deaux centre en retrait pour Fehrat dont le plat du pied trouve le poteau de Bernardoni (7'). Mais ces quelques instants ne sont que feu de paille durant cette première période. Sur un long ballon de Traoré, Bahoken profite d'une erreur de Deaux, aveuglé par le soleil, pour filer au but, tout en éliminant facilement Briançon en chemin. Son tir croisé ne laisse aucune chance à Reynet (23'). Un énorme cafouillage suit un corner angevine, Fulgini voit son tir repoussé du pied par Reynet, la menace revient avec Thioub qui centre de la droite pour Amadou qui ne cadre pas alors que le but était grand ouvert (33').
Les Rouges reviennent avec beaucoup de volonté et il s'en faut d'un rien pour que Landre tacle dans le but un corner au 2ème poteau (48'). Mais une fois encore, la poussée nîmoise ne dure pas. Survient alors une action... étonnante. Traoré lance Bahoken dans le dos de la défense, l'assistant lève rapidement son drapeau au lieu de laisser jour comme le veulent les recommandations. L'attaquant franco-camerounais et Reynet sont persuadés du hors jeu et Bahoken marque tranquillement sans opposition. Sauf que M. Schneider n'a pas sifflé. Sauf que Bahoken n'était pas hors jeu. Après une longue interruption, M. Schneider valide donc logiquement le but (56'). L'heure de jeu est la période des changements de part et d'autre mais cela ne change pas l'emprise du SCO. Diony, en pivot des 18m, sollicite Reynet qui détourne en corner (73'). Puis, suite à un une-deux avec Mangani, El Melali est fauché dans la surface, penalty transformé par Diony (82'). Sur un long ballon de Briançon, Ripart effectue une tête qui lobe son copain Bernardoni qui réussit à revenir vers son but empêcher la réduction du score (85'). Le SCO répond avec un superbe petit ballon de Cabot pour Fulgini qui est contré à 5m du but par Landre (88'). Les Nîmois sauvent l'honneur sur un centre de la droite de Fehrat repris de la tête à bout portant par Koné (91'). Mais le dernier mot est quand même angevin, un tir de Bobichon est contré, Cabot récupère le ballon et le place parfaitement depuis les 18m hors de portée de Reynet (94').
Pour son retour à Nîmes, Bernardoni a parfaitement assuré. Manceau a été en difficulté et est passé à 2 doigts de l'exclusion sur une maladresse à la toute fin de la rencontre. Traoré a été impérial et a délivré 2 passes décisives. A ses côtés, Thomas a été tout aussi solide. Doumbia n'a pas ménagé ses efforts mais a aussi perdu nombre de ballons. Amadou a été très bon et il commence à se projeter vers l'avant, remplacé par Coulibaly. Mangani a bien régulé le jeu angevin, remplacé en fin de match par Bobichon qui est impliqué sur le dernier but. Sur ses anciennes terres, Thioub a réalisé une bonne performance avec une passe décisive à la clé. Il a été remplacé par El Melali qui faisait son retour après une blessure et une sanction du club et ce dernier a fêté ça en obtenant un penalty. Fulgini a fait un bon match, notamment en 1ère mi-temps. Pereira Lage a tout de suite mis le SCO sur orbite avec son but, il a été un peu moins offensif ensuite, remplacé par Cabot qui a marqué son 1er but angevin. Avec un doublé, Bahoken a réussi son match, mais il a aussi été important dans la construction des actions offensives et dans les remontées de balle. Diony l'a remplacé et a également débloqué son compteur angevin.