Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2012/13 (31ème journée)

Angers 2 - 0 Nantes

Feuille de match

5 avril 2013 - Stade Jean-Bouin - 16931 spectateurs
Arbitre : M. Bien
Réactions du forum

Angers Nantes
El Jadeyaoui 32'
Zoro Kpolo 37'
Couturier 39'
Djilobodji 52'
Auriac 59'
Riou 59'
Veigneau 64'
Diers 82'
Doré 91'

Grégory Malicki 1 1 Rémy Riou
Matar Fall 19 22 Issa Cissokho
Marc-André Zoro Kpolo 12 12 Birama Touré
Malik Couturier 21 3 Papy Mison Djilobodji
Ibrahima Diallo 18 5 Olivier Veigneau
Yoric Ravet
-> Khaled Ayari 62'
8 18 Lucas Deaux
Olivier Auriac 7 20 Adrien Trebel
-> Karim Djellabi 85'
Rayan Frikèche 15 7 Fabrice Pancrate
-> Lévy Djidji 54'
Alharbi El Jadeyaoui 23 23 Yohan Eudeline
Claudiu Andrei Keserü
-> Charles Diers 79'
11 13 Serge Gakpé
-> Fernando Aristeguieta 75'
Edward Richard Socrier
-> Férébory Doré 62'
14 9 Filip Djordjevic
Stéphane Moulin Entr. Michel Der Zakarian

Résumé

Face au voisin dauphin du championnat, le SCO a réalisé son meilleur match de la saison et probablement le meilleur depuis de très nombreuses années. Les Angevins ont tout simplement croqué les Canaris tout crus. Le match commence fort. Riou rate un dégagement, le ballon parvient à Keserü qui lobe immédiatement le gardien de 30m, la barre sauve ce dernier (10'). Puis Ravet déborde sur la droite, centre au 2ème poteau pour Diallo qui remet en une touche de balle au centre à El Jadeyaoui dont la reprise fait mouche (32'). Nantes réplique dans la foulée. Deaux envoie un ballon à Djordjevic qui, entre Zoro et Couturier, reprend de volée mais Malicki détourne (34'). Juste avant la mi-temps, El Jadeyaoui met le turbo et donne à Keserü qui tire de peu au-dessus. Gakpé est tout près d'égaliser mais trouve le poteau sur un centre d'Eudeline (47'). Quelques instants plus tard, Djilobodji s'engage un peu trop sur El Jadeyaoui et prend un rouge (52'). Après diverses opportunités angevines, Keserü trouve le poteau en reprenant un service de la gauche d'El Jadeyaoui (72'). El Jadeyaoui part en contre sur la gauche et centre au 2ème poteau pour Diers qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (82'). Le match se conclut par une tête de Doré... sur le poteau (86').