Site et Forum SCO1919

L1 2016/17 ( 38ème journée)

Angers 2 - 0 Montpellier

Feuille de match

20 mai 2017 - Stade Raymond-Kopa - 11864 spectateurs
Arbitre : M. Jaffredo

Angers Montpellier

Résumé

C'était la dernière de la saison à Raymond-Kopa, sans enjeu pour Montpellier qui alignait une équipe rajeunie, et avec comme enjeu pour le SCO d'offrir une dernière victoire à ses supporters et d'améliorer son classement. Le match a été au global assez équilibré avec une meilleure possession pour les Héraultais mais les Angevins se sont montrés nettement plus dangereux et l'ont donc logiquement emporté. Côté montpelliérain, on a surtout remarqué Sessegnon qui a rayonné dans l'entrejeu. On peut féliciter la cinquantaine de supporters montpelliérains qui ont quand même fait le déplacement. Et on peut aussi regretter que le stade n'était pas totalement plein. L'ambiance était par à-coups. La rencontre s'est bien évidemment conclue par quelques festivités, un hommage à tous les participants de cette saison, un feu d'artifice et... rendez-vous donné au Stade de France une semaine plus tard pour l'apothéose. N'oublions pas M. Jaffredo qui arbitrait son dernier match.
Montpellier a la possession en ce début de match mais seuls les Angevins se montrent incisifs. Sur une belle inspiration de Mangani, Diedhiou peut tirer des 16m mais Jourdren se couche et bloque en 2 temps (5'). Puis Manceau récupère un ballon et enroule des 20m, juste à côté (9'). Puis ça s'endort un peu jusqu'à ce que Toko Ekambi déborde sur la gauche et centre en retrait pour Ndoye qui manque complètement le ballon (27'). Sur un coup franc de Mangani, Traoré devance Jourdren de la ête, à côté (29'). Puis Pépé remonte le ballon sur la droite, pique au centre et, entouré de 5 joueurs, frappe puissamment, juste au-dessus de la barre (32'). Puis Ndoye lance Pépé qui dépose Congré et Pokorny, le jeune Angevin voit Diedhiou seul au centre mais sa passe n'est pas suffisamment appuyée et Jourdren jaillit (36'). Enfin, Cissokho réalise un grand pont sur Dolly et centre au 2ème poteau où Thomas croise trop sa tête (43').
La 2ème mi-temps reprend avec une nouvelle action angevine, avec Pépé qui donne un super ballon à Mangani qui se rate totalement (47'). Les Héraultais se réveillent enfin avec Mbenza qui élimine Thomas d'un petit pont et voit sa frappe repoussée du pied par Letellier (50'). Sur un long ballon de Mangani, Toko Ekambi sur la gauche élimine Mukiele dans la surface mais, à angle fermé, croise trop son tir (59'). Boudebouz reçoit un ballon à 6m du but mais Traoré se jette pour le contrer (68'). Sur un coup franc de la droite de Mangani, Toko Ekambi décroise sa tête au 1er poteau, mais il manque quelques centimètres (69'). Ndoye place un super ballon de 22m mais Jourdren l'enlève de la lucarne (77'). Sanson réalise un gros travail dans l'axe et enchaîne d'une frappe des 20m que Letellier repousse (80'). La délivrance arrive enfin. Toko Ekambi réalise une accélération sur la droite en se débarrassant de 3 adversaires, il centre et Bamba surgit pour placer le ballon sous la barre (82'). Et c'est un autre rentrant qui conclut, Tait prend le ballon à 25m, passe entre Mukiele et Passi, se joue de Pokorny et vient battre Jourdren de près (88').
Letellier a réalisé les arrêts qu'il fallait. Cissokho a fait un bon match et quelques montées intéressantes. Traoré a été égal à lui-même, au top. Thomas a aussi été solide, malgré quelques relances ratées. Manceau a fait preuve de beaucoup de sérénité. Un peu moins omniprésent que d'habitude mais quand même du bon travail pour Ndoye. Santamaria, élu joueur de la saison par le forum, a fait son match mais semble en avoir gardé sous la semelle. Il a été remplacé par Tait qui a eu le temps d'une fulgurance. Mangani a réalisé une prestation correcte. Pépé a fait le boulot défensif et a eu quelques inspirations géniales, mais il lui a manqué d'être décisif. Bérigaud l'a remplacé très timidement. Même si tout n'est pas à jeter, Diedhiou a été agaçant de maladresse. J. Bamba l'a remplacé et a su débloquer la situation. Enfin, Toko Ekambi a eu du bon et du moins bon, mais c'est lui qui est décisif pour l'ouverture du score.