Site et Forum SCO1919

L1 2016/17 (35ème journée)

Angers 1 - 2 Lyon

Feuille de match

28 avril 2017 - Stade Raymond-Kopa - 14699 spectateurs
Arbitre : M. Gautier

Angers Lyon

Résumé

A la mi-temps, le SCO avait tiré 11 fois contre 1 et était mené... 2-0 ! C'est le symbole du syndrome du SCO contre les gros à Jean Bouin, il les bouscule, les domine, mais ne concrétise pas et perd. Que de regrets encore sur ce match que les Angevins auraient dû gagner nettement, mais ce sont les demi-finalistes de l'Europa League qui décrochent la timbale. On ne peut pas reprocher grand chose aux joueurs, si ce n'est un nouveau manque cruel de réalisme. Quelques dizaines de supporters lyonnais avaient fait le déplacement alors que le stade était à nouveau bien rempli et que le KDLB, fêtant ses 25 ans, nous a gratifiés de superbes tifos. M. Gautier a fait un bon match, même s'il a oublié un penalty pour Lyon à la dernière seconde.
Après 10 minutes d'observation, le SCO appuie sur l'accélérateur. J. Bamba réalise un superbe contre, et transmet à Mangani d'une louche par-dessus la défense, mais Jallet revient in extremis contrer le milieu angevin en excellente position (11'). Puis Bamba lance Cissokho qui centre en retrait, Ndoye manque sa reprise (14'). Santamaria essaie de 20m, Lopes repousse (15'). Et contre toute attente, l'OL ouvre le score. Cissokho se rate complètement et fait naviguer le ballon devant sa ligne de but, Diedhiou le récupère mais manque son dégagement. Le ballon revient à Gonalons qui centre de la droite, Letellier le repousse... sur le genou de Valbuena et ça rentre (17'). Le SCO n'est pas abattu pour autant et, d'un tacle, Mangani sert Diedhiou seul à 5m du but mais il tire sur Lopes (18'). Puis Diedhiou centre de la gauche, Bamba reprend de la tête mais Morel dévie le ballon en corner (24'). Ndoye intercepte une passe en retrait de Diakhaby mais Lopes sort bien et repousse sa frappe (33'). Et contre toute attente (bis), c'est l'OL qui marque. Fekir tire un coup franc de 22m, Letellier se craque (41').
Le SCO repart de plus belle. Mangani est contré par Tousart, le ballon revient à Toko Ekambi dont la frappe est détournée en corner par Morel. Sur le corner, tiré par Mangani, Ndoye surpasse tout le monde et marque de la tête (49'). Après un une-deux avec Mangani, Bamba donne à Ndoye dont la frappe est stoppée par Lopes (50'). Lyon réagit avec Cornet qui va plus vite que Manceau et centre, le ballon parvient à Valbuena dont le tir est boxé par Letellier (56'). Puis Gonalons prend le dessus sur Ndoye (!) sur corner mais Manceau sauve les meubles (58'). Manceau centre de la gauche pour Ndoye, Lopes arrête (63'). Puis Bamba entre dans la surface mais tire juste au-dessus (72'). Mangani donne un bon ballon à Toko Ekambi, la tête du Camerounais finit sur la barre (74'). Malheureusement, suite à un tacle non maîtrisé sur Tolisso, Pavlovic est exclu (76'). Lyon gère alors la fin du match et aurait pu creuser l'écart. Fekir chipe le ballon à Capelle et centre au 2ème poteau mais Cornet rate le ballon (85'). Puis, à la conclusion d'un contre, Cissokho détourne de la main une frappe de Ghezzal au-dessus du but (95').
Pas impérial sur le 1er but et fautif sur le second, Letellier a passé une sale soirée. Cissokho serait à créditer d'un bon match s'il n'avait pas eu ce raté incroyable à l'origine du 1er but lyonnais. Pavlovic a tenu bon jusqu'à ce tacle non maîtrisé qui a plombé la fin de match du SCO. Thomas a fait un bon match, tout comme Manceau qui a même joué un quart d'heure en défense centrale. Ndoye a régné dans les airs et Santamaria sur la terre. Ce dernier, blessé, a laissé sa place à Bérigaud. Mangani a réalisé une belle prestation. J. Bamba a été l'offensif le plus actif, il a fait souffir la défense lyonnaise, remplacé par Capelle qui a dû se repositionner arrière gauche après 30 secondes. Diedhiou a harcelé la défense mais quelle maladresse ! Pépé l'a remplacé mais sans succès. Toko Ekambi a été assez discret en 1ère mi-temps, nettement plus en vue en seconde.