Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2004/05 (3ème journée)

Dijon 1 - 0 Angers

Feuille de match

17 août 2004 - Stade Gaston-Gérard - 4796 spectateurs
Arbitre : M. Lamarre
Réactions du forum

Dijon Angers

Résumé

Après avoir terminé les deux premiers matches de la saison à 10, le SCO a fait encore plus fort ce soir en terminant à 9, pas franchement l'idéal pour prendre des points... Cela est d'autant plus frustrant que le SCO avait largement les moyens de rapporter quelque chose de Bourgogne, la première mi-temps ayant été plutôt à l'avantage du SCO. Au point de vue des occasions, c'est effectivement le SCO qui s'est montré le plus à son avantage au cours de la première période. L.Norbert donne 2 bons ballons à Kasso dont le tir est arrêté par le gardien (3') puis à Assous qui frappe sur le poteau (6'). Kasso est ensuite à deux doigts d'exploiter une mauvaise passe en retrait de Livramento mais Mouko veille (8'). Le match s'équilibre par la suite et c'est Dijon qui se procure ensuite une grosse occasion, Esteves est servi par Heitzmann et se retrouve seul face à Lachuer mais le gardien angevin met en échec l'attaquant dijonnais (30'). Quelques minutes plus tard, Lachuer est à nouveau mis à contribution devant Laurent. Le tournant du match survient à la 38', Kasso donne vraisemblablement un coup de coude à Ba et se retrouve alors exclu. Malgré tout, c'est le SCO qui est tout près d'ouvrir le score juste avant la mi-temps, L. Norbert tente un lob que Mouko dévie de justesse, le ballon revient à G. Norbert dont la tête est à nouveau superbement repoussée par Mouko. Le public félicite alors chaleureusement son gardien pour cette double parade.
En deuxième mi-temps, toutefois, changement de physionomie avec une équipe bourguignonne qui profite vraiment de son avantage numérique pour prendre le jeu à son compte. Le SCO laisse venir et les occasions d'Esteves ou Mangione n'inquiètent pas particulièrement le SCO... jusqu'à ce que Dussart commette une faute à l'entrée de la surface sur Mangione. Heitzmann transforme le pénalty qui s'ensuit sans problème (82'). Il ne se passe ensuite plus grand chose, si ce n'est l'exclusion de Grimaldi pour une faute en tant que dernier défenseur (93').