Site et Forum SCO1919

L1 2016/17 (2ème journée)

Angers 0 - 1 Nice

Feuille de match

20 août 2016 - Stade Jean-Bouin - 10142 spectateurs
Arbitre : M. Miguelgorry

Angers Nice

Résumé

C'est le retour à Jean Bouin 3 mois après. Le stade présente enfin une pelouse de très bonne qualité après son remplacement intégral. Malheureusement, cela a probablement plus avantagé les Niçois que les Angevins. Le SCO a mis la pression sur son adversaire d'entrée de jeu mais le but rapide a conforté les Aiglons dans une tactique simple : défendre, pas toujours sereinement, et contre-attaquer à toute allure. Le SCO a été ainsi très volontaire et s'est procuré de nombreuses occasions mais Nice a répondu par une meilleure maîtrise collective et technique. Au final, cela a donné un match très plaisant à regarder qui aurait mérité un 2-2 plutôt qu'un 0-1. L'ambiance a été au-dessous de ce à quoi on avait été habitué avec un nombre de spectateurs assez faible. Une grosse cinquantaine de Niçois avaient fait le déplacement. Quant à M. Miguelgorry, il est à créditer d'un très bon match, sa seule incohérence étant de laisser Cardinale terminer le match sans jaune pour gain de temps.
Le SCO entre bien dans son match et met la pression sur Nice. Mais sur la 1ère incursion dans le camp angevin, Nice fait parler sa technique et son jeu collectif qui se termine par un une-deux Seri-Eysseric qui permet à Seri de fixer Petric et servir Pléa seul pour l'ouverture du score (4'). Angers repart de l'avant et, sur un corner de Ketkeophomphone, Thomas reprend de la tête, pleine barre (17'). Sur un contre, Pléa part dans le dos de la défense et, dans un angle fermé, adresse une belle demi-volée que Petric boxe en corner (20'). Puis Kekteophomphone lance Sunu sur la gauche qui élimine Pereira et frappe, mais Cardinale veille (23'). C'est ensuite Ketkeophomphone qui se charge d'une grosse frappe lointaine, encore pour Cardinale (27'). Puis Andreu adresse un long centre, tête de Ndoye, au-dessus (33'). Puis sur un nouveau corner repris par Thomas, un défenseur dégage en catastrophe sur sa ligne (35'). Mais Nice est toujours redoutable en contre. Cyprien lance Pléa sur la droite qui centre en retrait pour Cyprien. Ce dernier trouve le poteau, le ballon revient à Pléa seul à 7m du but vide qui ne cadre pas (39'). Puis c'est Eysseric parti dans le dos de la défense qui bute sur Petric (41').
Le SCO reprend bien avec une frappe de Ketkeophomphone stoppée par Cardinale (46'). Le SCO est un peu plus fatigué et moins fougueux, Nice en profite avec Dalbert qui part sur la gauche mais croise trop (54'). Mais Angers reprend sa marche en avant. Sur son 1er ballon, Pépé élimine 2 défenseurs sur la gauche mais, en bonne position, ne trouve personne sur son centre (67'). Puis Santamaria tente des 20m, la frappe est belle mais non cadrée (72'). Nice se procure une dernière occasion avec Seri qui lance Eysseric mais celui-ci trouve le coin du but (86'). Dans la foulée, Ndoye remet un ballon à Ketkeophomphone dans la surface qui contrôle et enchaîne une grosse frappe à côté (88'). Puis Ndoye devance Cardinale sur un ballon aérien, mais le ballon meurt à côté (93').
Petric a fait son match, pas en cause sur le but et efficace sur les autres actions. Le pauvre Manceau a passé une grosse partie de son match à courir derrière les attaquants partis dans son dos, cela a été un match difficile. La charnière s'est aussi vue transpercée à plusieurs reprises par des appels derrière elle. Traoré a cependant montré de l'envie offensive et Thomas a pris les ballons aériens. Andreu a aussi été mis en difficulté par la vitesse des Niçois. Le rôle de sentinelle était cette fois occupé par Bourillon : vivement le retour de Saïss ! Santamaria l'a remplacé en début de 2ème mi-temps et, si ce n'est toujours pas son poste, il a montré beaucoup plus de dynamisme et de sûreté technique. Positionné au milieu, Ketkeophomphone a été le meilleur Angevin, très présent et distribuant bien le jeu. Ndoye a rapidement été positionné plus haut que la normale, jouant quasiment en soutien de Diedhiou. Il a beaucoup apporté mais son absence du milieu défensif a aussi créé du déséquilibre. Sunu a été virevoltant en 1ère mi-temps et absent en seconde, du Sunu, quoi. Il a été remplacé par Pépé qui a osé. Toko Ekambi a tenté sans arrêt, mais presque toujours de façon personnelle et souvent sans réussite. Enfin, Diedhiou n'a pas eu l'impact attendu, ce qui est d'autant plus dommage que le SCO était souvent dans le camp azuréen. Capelle l'a remplacé en fin de match.

Photos

Échauffement de Nice
(FranceSCO)
Échauffement du SCO
(FranceSCO)
Les supporters angevins
(FranceSCO)
Les supporters niçois
(FranceSCO)
Les Niçois
(FranceSCO)
La toute nouvelle pelouse
(FranceSCO)
Début du match
(FranceSCO)
0-1 Joie
(FranceSCO)