Site SCO1919
Forum SCO1919

L2 2009/10 (26ème journée)

Caen 0 - 0 Strasbourg

Feuille de match

26 février 2010 - Stade Jean-Bouin - 5016 spectateurs
Arbitre : M. Bien
Réactions du forum

Caen Strasbourg

Résumé

Deux des équipes en forme du moment s'affrontaient sur un véritable champ de patates. Les Auvergnats ont dominé une grosse partie du match et ont logiquement ouvert le score. Mais un penalty chanceux dans son exécution et un but venu d'ailleurs de Modeste ont fait basculer la rencontre du bon côté. Le SCO n'a pas été bon, mais le SCO a gagné, voici ce que l'on retiendra de ce match ainsi que les 2 buts angevins qui, l'un comme l'autre, n'arrivent qu'une fois tous les 10 ans. Le jeu collectif clermontois était bien huilé, mais les joueurs du Puy-de-Dôme n'ont pas su profiter de la douzaine de corners qu'ils ont obtenue. Les supporters angevins n'étaient guère nombreux mais ont su être présents par moments. Quelques Clermontois étaient également présents. M. Bien a été bon dans ses coups de sifflet, un peu étrange parfois sur ses choix de cartons.
Dès le début du match, c'est Clermont qui mène la danse, sans toutefois se montrer ultra dangereux. Un coup franc lointain est tout de même dévié au ras de son poteau par Ecuélé-Manga (11'). Keserü répond d'un tir de 30m dont le rebond surprend Fabre qui détourne en corner d'une manchette peu académique (19'). Mais Clermont continue à maîtriser. Un tir étonnant de Chaussidière sur le côté droit de la surface oblige Olimpa à une parade difficile (27'). Puis un long ballon par dessus une défense centrale apathique sur le coup parvient à Haquin qui profite de la sortie un peu à contretemps d'Olimpa pour lober avec précision le gardien angevin et ouvrir le score (30'). Le SCO s'énerve alors un peu, dans tous les sens du terme. Keserü tente une nouvelle frappe lointaine, mais c'est au-dessus (38'). Suite à un long mouvement collectif, Manceau perce la défense et déclenche une belle frappe, contrée de la main par un défenseur. M. Bien accorde donc un penalty au SCO que se charge d'exécuter Modeste. Le tir de l'Angevin est repoussé par le poteau droit de Fabre mais... le ballon revient percuter la tête de Fabre et passe ainsi la ligne de but (45'). 1-1 à la mi-temps, le SCO s'en sort très bien.
En deuxième mi-temps, Clermont continue à se procurer des corners mais il ne se passe pas grand chose jusqu'au coup de génie (forcément agrémenté d'un zeste de chance) de Modeste qui reprend d'une volée de 35m un ballon qui passait là par hasard. Fabre, légèrement avancé, est battu (70'). Après le splendide but de Vinicius la saison passée et les 4 buts angevins au total, Fabre va probablement maudire Jean Bouin. Clermont est tout près d'égaliser dans la foulée. Hamdani, dans la surface, envoie un missile heureusement non cadré (72'). Puis un énorme cafouillage suit un corner, conclu par un tir d'Ekobo à côté (76'). Le SCO souffre mais ne rompt pas. On y croit pourtant lorsqu'un Auvergnat adresse une belle frappe dans la surface, mais Olimpa est prompt à se coucher et à sauver les 3 points (89'). Le SCO aurait même pu enfoncer le clou dans les arrêts de jeu par Modeste dont le tir croisé de l'angle de la surface est bien stoppé par Fabre (92').
Pas complètement fautif, mais pas complètement innocent non plus sur le but, Olimpa a réalisé 2-3 interventions décisives en seconde période. Leray a fait un assez bon début de match mais, blessé, il a dû céder sa place à Riga qui a bien assuré défensivement. A gauche, Couturier a souffert en 1ère mi-temps et a été mieux en seconde. Ecuélé-Manga a fait un bon match. Mienniel a commis quelques erreurs dont l'une a coûté le premier but. Il a fait une fin de match rageuse. Le milieu de terrain a beaucoup souffert dans son ensemble, surtout les éléments offensifs. Stéphan a été comme d'habitude. Manceau a fait une assez bonne prestation. Brunel a été transparent et a été remplacé par Diers que l'on a encore moins vu. Charbonnier a beaucoup raté et a été remplacé par Bourgaud, fougueux et un peu maladroit. Mis à part de bonnes aptitudes au tir de loin, Keserü n'a pas montré grand chose et a été assez décevant. Quant à Modeste, il n'a pas beaucoup été servi, mais quel(s) but(s) !