Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2020/21 (28ème journée)

Metz 0 - 1 Angers

Feuille de match

3 mars 2021 - Stade Saint-Symphorien - 0 spectateurs
Arbitre : M. Hamel
Réactions du forum

Metz Angers
Fulgini 44'sp
Kouyaté 44'
Ambrose 76'
Pereira Lage 79'
Doumbia 92'
Oukidjda 92'

Alexandre Oukidjda 16 1 Paul Bernardoni
Dylan Bronn
-> José Dias Gonçalves Vagner 83'
2 27 Mathias Pereira Lage
Boubacar Kouyaté 23 8 Ismaël Traoré
John Boye 21 4 Mateo Pavlovic
Fabien Centonze
-> Thomas Delaine 72'
18 24 Romain Thomas
Vincent Pajot
-> Victorien Angban 72'
14 3 Souleyman Doumbia
Pape Matar Sarr 15 10 Angelo Fulgini
-> Antonin Bobichon 89'
Matthieu Udol 3 14 Lassana Coulibaly
Farid Boulaya 10 18 Ibrahim Amadou
Lamine Gueye
-> Papa Ndiaga Yade 72'
13 13 Sofiane Boufal
-> Pierrick Capelle 77'
Aaron Leya Iseka
-> Thierry Ambrose 72'
24 9 Loïs Diony
-> Stéphane Bahoken 66'
Frédéric Antonetti Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Cela faisait quelques semaines que l'on avait oublié ce que cela faisait et, cette fois, le SCO a fait un vrai bon match, notamment une 1ère mi-temps totalement maîtrisée, pourtant face à une des équipes en forme du moment. La 2ème mi-temps a été plus sur la défensive et il y a bien eu 2-3 actions chaudes mais les Angevins ont dans l'ensemble bien contenu les Messins. Moulin a surpris son monde en mettant en place un 5-4-1 rarement utilisé cette saison et le coup a parfaitement fonctionné, avec notamment une animation offensive différente mais intéressante. Le match s'est déroulé à huis-clos en raison de l'épidémie de COVID-19. M. Hamel a fait un bon match, il ne siffle pas à tout-va et c'est agréable.
Sur un ballon dans le dos, Diony part au but mais est rattrapé par un tacle de Kouyaté au moment de frapper (4'). Le SCO contrôle ensuite tranquillement et pique à nouveau. Coulibaly récupère le ballon, donne à Fulgini sur la droite qui sert Diony devant le gardien, l'attaquant angevin dévie pour Boufal qui, pour quelques centimètres, est devancé par Bronn devant le but vide (31'). Cela finit par payer avec Fulgini qui réalise un superbe geste technique au milieu de terrain et lance à nouveau Diony en profondeur. Cette fois, le tacle de Kouyaté est illicite et Fulgini transforme le penalty (44').
Metz revient plus déterminé mais cela tarde à se concrétiser. Au contraire, sur une nouvelle attaque rapide, Boufal donne à Amadou qui sert Fulgini mais Oukidja est vigilant sur la frappe (56'). A l'heure de jeu, les Lorrains réagissent enfin. Sur un ballon anodin, Traoré s'emmêle les crayons, et Leya Iseka en profite pour tenter sa chance des 20m mais il ne cadre pas (58'). Puis Gueye profite d'une glissade de Thomas pour enrouler une frappe de la droite, que Bernardoni dévie sur la barre (63'). Puis Leya Iseka, profitant d'un bloc de l'arbitre sur Traoré, entre dans la surface et est taclé au dernier moment par Pavlovic (64'). Le calme revient alors jusqu'aux arrêts de jeu où Doumbia réalise un geste d'anti-jeu en dégageant un ballon mort qu'Oukidja s'apprêtait à jouer. Le gardien pête alors un plomb et se fait exclure, remplacé dans le but pour quelques instants par Udol (92').
Bernardoni a fait l'arrêt qu'il fallait, dans un match assez tranquille. Inhabituel latéral droit, Pereira Lage s'en est bien sorti, il a surtout défendu. Traoré a fait un match correct, mais avec une bêtise qui aurait pu coûter cher. Pavlovic a été très bon en tour de contrôle, et a sauvé l'équipe devant Leya Iseka. Thomas a fait un match satisfaisant. Pas d'erreur majeure cette fois pour Doumbia, même si son geste d'anti-jeu n'était pas indispensable. Fulgini a été excellent, présent sur la plupart des actions angevines, remplacé en fin de match par Bobichon. Coulibaly a fait un bon match, tout comme Amadou qui revient à un niveau plus conforme aux attentes. Boufal progresse aussi, même si on espère plus, remplacé par Capelle. Enfin, Diony a été précieux en point d'appui et en profondeur, dommage qu'il ait été maladroit dans le dernier geste, remplacé par Bahoken dont la rentrée a été moyenne.