Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2020/21 (11ème journée)

Angers 0 - 1 Lyon

Feuille de match

22 novembre 2020 - Stade Raymond-Kopa - 0 spectateurs
Arbitre : M. Delerue
Réactions du forum

Angers Lyon
Cherki 32'
Doumbia 46'
Pereira Lage 60'
De Sciglio 69'
Kadewere 78'
Mendes 84'

Paul Bernardoni 1 1 Anthony Lopes
Vincent Manceau 29 14 Léo Dubois
-> Sinaly Diomandé 80'
Ismaël Traoré 8 6 Marcelo
Romain Thomas 24 5 Jason Denayer
Souleyman Doumbia 3 26 Melvin Bard
-> Mattia De Sciglio 59'
Ibrahim Amadou 18 25 Maxence Caqueret
Pierrick Capelle
-> Lassana Coulibaly 81'
15 23 Thiago Mendes
-> Jean Lucas 89'
Sada Thioub
-> Farid El Melali 68'
22 12 Lucas Paqueta
-> Bruno Guimaraes 59'
Angelo Fulgini
-> Mohamed-Ali Cho 81'
10 18 Rayan Cherki
-> Moussa Dembélé 59'
Mathias Pereira Lage
-> Antonin Bobichon 78'
27 10 Memphis Depay
Stéphane Bahoken
-> Loïs Diony 68'
19 11 Tino Kadewere
Stéphane Moulin Entr. Rudi Garcia

Résumé

Face à une des principales écuries de L1, le SCO a lâché les chevaux et effectué un très bon match... mais s'est incliné. Malgré une nette domination pendant 80 minutes, le manque d'efficacité des Angevins leur a été fatal, alors que les Lyonnais n'ont eu besoin que de 10 bonnes minutes pour trouver la faille. La défaite n'occulte pas tout ce que le SCO a fait de bien et qui est encourageant pour la suite (19 tirs contre 5, 8 corners). En raison de l'épidémie de COVID-19, le match s'est déroulé à huis-clos. M. Delerue s'est trompé 2 fois sur des penalties, sauvé une fois par la VAR et a été moyen sur le reste.
Le tournant du match intervient à la 49ème... seconde ! Corner pour le SCO, Lopes fait une Lopes, c'est-à-dire une sortie à la hussarde, tous genoux dehors et le dos de Thomas en porte encore les stigmates. Penalty évident, seule la couleur du carton est sujette à débat. Ah non, l'arbitre de champ et les 2 arbitres de la VAR (pas encore rentrés de la buvette ?) estiment que c'est un coup de dos de Thomas sur le genou de l'infortuné Lopes, coup franc pour Lopes. Mais le SCO est bien entré dans son champ et multiplie les situations. Mais la 1ère occasion dangereuse est pour Kadewere qui manque le cadre sur un centre de la gauche de Depay (23'). Sur un corner à deux, Fulgini se recentre et place une bonne frappe sur laquelle Lopes montre son bon côté et sort un gros plongeon (28'). Le gardien lyonnais repousse difficilement un coup franc vicieux de la droite de Capelle (33'). Bahoken est proche de le surprendre d'une frappe de l'angle de la surface, malheureusement pas cadrée (41').
Le SCO reprend bien et est proche d'ouvrir le score. Un tir d'Amadou contré arrive à Doumbia qui, dans les 6m, bute sur Lopes (57'). Mais après les nombreux changements, le SCO a un petit coup de mou et Lyon n'a besoin de que de 2 occasions pour marquer. C'est tout d'abord Caqueret qui lance Dembélé au duel avec Bernardoni, le gardien angevin le gagne de justesse (77'). Puis Dembélé pique un ballon pour Dubois qui remet de volée en retrait à Kadewere étrangement seul aux 8m, qui ne se fait pas prier pour ajuster Bernardoni (78'). Dans les arrêts de jeu, un centre de la droite d'El Melali trouve Doumbia au second poteau mais si le tir croisé de celui-ci trompe enfin Lopes, c'est Diomandé qui sauve sur sa ligne (91').
Bernardoni a fait son match, il ne peut rien sur le but. Manceau a été solide derrière, peu en vue devant. S'il n'y avait pas eu cet oubli de replacement sur le but lyonnais, Traoré aurait été crédité d'un très gros match. Thomas a été au rendez-vous. Doumbia a alterné le bon et le moins bon, il a eu les 2 meilleures occasions angevines. Malgré une baisse physique en fin de rencontre, Amadou a été très bon et montre un peu plus à chaque match qu'il était un bon choix. A ses côtés, Capelle a fait un match satisfaisant, mais aurait dû pu empêcher Dembélé de faire sa passe sur le but lyonnais. Coulibaly l'a remplacé en fin de match. Thioub a beaucoup apporté sur le côté droit et le jeune Bard a souvent été en difficulté, remplacé par El Melali qui a fait une entrée contrastée : il a déclenché 2 belles occasions et a perdu de nombreux ballons. Fulgini a peut-être été le meilleur Angevin, remplacé en fin de match par Cho. Pereira Lage a été moins en vue que ses coéquipiers, remplacé par Bobichon. Enfin, Bahoken a été un bon point d'appui, remplacé par Diony qui s'est moins montré.