Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2019/20 (7ème journée)

Toulouse 0 - 2 Angers

Feuille de match

25 septembre 2019 - Stadium - 10177 spectateurs
Arbitre : M. Thual

Toulouse Angers
Alioui 88'
Gradel 93'
Alioui 95'

Baptiste Reynet 30 16 Ludovic Butelle
Steven Moreira 5 29 Vincent Manceau
Gen Shoji
-> Kelvin Amian 45'
3 4 Mateo Pavlovic
Nicolas Isimat-Mirin 15 24 Romain Thomas
Issiaga Sylla 12 26 Théo Pellenard
Ibrahim Sangaré 17 18 Baptiste Santamaria
William Vainqueur 22 10 Angelo Fulgini
-> Pierrick Capelle 69'
Matthieu Dossevi 14 27 Mathias Pereira Lage
Quentin Boisgard
-> Max-Alain Gradel 66'
11 23 Antonin Bobichon
-> Vincent Pajot 81'
Wesley Saïd 25 21 Rodrigue Casimir Ninga
Efthymios Koulouris
-> Aaron Leya Iseka 77'
20 19 Stéphane Bahoken
-> Rachid Alioui 62'
Alain Casanova Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Le SCO co-leader après 7 journées, qui l'eût cru ? Et cette place ne doit rien au hasard après la nouvelle belle performance à Toulouse. Les Angevins ont tiré 22 fois, certes souvent de loin, et n'ont concédé qu'une seule occasion. Il est simplement dommage que les très nombreux coups de pied arrêtés aient été aussi inefficaces... jusqu'à la 88' ! M. Thual a fait un bon match.
Les Angevins mettent tout de suite la pression dans le camp toulousain mais ne parviennent pas à inquiéter Reynet. Et c'est alors que les Toulousains commençaient à sortir de leur coquille que le SCO s'est montré dangereux. Suite à une récupération haute de Pellenard, Bobichon enchaîne d'une frappe de 22m qui frôle le poteau (22'). Puis Ninga sert Manceau sur la droite qui lui remet en retrait, mais la frappe de l'attaquant angevin est déviée par un défenseur juste à côté (31'). Puis Ninga profite d'une passe en retrait mal ajustée de Vainqueur pour défier Reynet mais le gardien toulousain bouscule l'Angevin de façon suspecte et Shoji finit le travail en le contrant (36').
Toulouse est mieux en 2ème mi-temps mais c'est bien toujours Angers qui est proche de marquer. Sur un corner de Fulgini, Pavlovic manque le cadre de peu (58'). Puis, suite à une contre-attaque, Bobichon oblige Reynet à boxer le ballon (64'). Une superbe louche de Capelle permet à Ninga de réaliser une demi-volée puissante de 8m mais Reynet sort le grand jeu, et le ballon (74'). La seule opportunité des Violets est pour Leya Iseka qui remonte le ballon sur 40m et termine par une frappe que Butelle repousse du pied (79'). Mais tout s'anime en fin de match. Alioui envoie son coup franc de plus de 25m sous la barre de Reynet (88'). Sylla pense égaliser sur corner mais le but est logiquement refusé car le Toulousain était littérallement monté sur Thomas pour placer sa tête (91'). Et le coup de grâce intervient en toute fin de match : Pereira Lage envoie un long ballon vers Ninga qui part de son camp, fixe Moreira, seul défenseur, à l'entrée de la surface, et décale astucieusement pour Alioui qui marque (95').
Butelle a fait l'arrêt qu'il fallait. Manceau a bien contenu Saïd. Pavlovic a parfois été un peu limite mais il a fait son match. Thomas a encore été très bon. Pellenard a beaucoup apporté offensivement en 1ète mi-temps. Il a été plus discret en seconde mais il a aussi fait le job derrière. Santamaria a fait un bon match. Fulgini a été moins en jambes que ses partenaires, voire moins déterminé, il a été remplacé par Capelle qui n'a pas fait une excellente rentrée. Pereira Lage a été très bon en 1ère période, moins en vue en seconde, mais à l'origine du 2ème but. Pour sa 1ère titularisation, Bobichon a été intéressant. Ses nombreuses frappes de loin n'ont pas toutes été efficaces mais certaines ont apporté le danger. Il a été remplacé à quelques minutes de la fin par Pajot. Ninga a été actif du début à la fin, il n'a pas eu la réussite insolente qu'il avait eue 3 jours plus tôt (triplé en 11 minutes), mais il a gardé la lucidité pour offrir un caviar à la 95' après avoir raté quelques occasions et avoir également bien soutenu Pellenard défensivement. Bahoken a fait un bon match, plus souvent servi qu'habituellement. Il a dû céder sa place sur blessure mais Alioui a su se montrer à la hauteur en débloquant la situation avec un doublé.

Photos et vidéos

Échauffement du SCO
(SCO1958)
Échauffement du SCO
(SCO1958)
Début du match
(SCO1958)