Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2018/19 (37ème journée)

Lille 5 - 0 Angers

Feuille de match

18 mai 2019 - Stade Pierre-Mauroy - 42715 spectateurs
Arbitre : M. Letexier

Lille Angers
Ikoné 2'
Pépé 14'
Pavlovic 24'
Pajot 39'
Bamba 69'
Aït Nouri 75'
Pépé 76'sp
Araujo 89'
Araujo 89'

Mike Maignan 16 16 Ludovic Butelle
Zeki Çelik
-> Jérémy Pied 82'
17 29 Vincent Manceau
José Fonte 6 8 Ismaël Traoré
Gabriel 4 4 Mateo Pavlovic
Youssouf Koné 3 26 Théo Pellenard
-> Rayan Aït Nouri 45'
Thiago Mendes 23 22 Jeff Reine-Adélaïde
Boubakary Soumaré 24 18 Baptiste Santamaria
Nicolas Pépé 19 6 Vincent Pajot
-> Farid El Melali 70'
Jonathan Ikoné
-> Luiz Araujo 77'
12 10 Angelo Fulgini
Jonathan Bamba 14 19 Stéphane Bahoken
-> Aka Wilfride Kanga 80'
Loïc Rémy
-> Rui Fonte 82'
9 20 Flavien Tait
Christophe Galtier Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Quelle claque ! Certes, le SCO n'avait plus rien à jouer. Certes, le LOSC fêtait une magnifique 2ème place dans son stade. Certes, les 2 "Angevins", Pépé et Bamba, étaient encore une fois en feu. Certes, le public était déchaîné. Mais quand même... Après un premier quart d'heure catastrophique, le SCO a relevé la tête et aurait pu réduire la marque. Mais il n'y est pas parvenu, et la seconde mi-temps a été trop insuffisante. Il faudra montrer un autre visage pour la dernière de la saison à Raymond-Kopa face aux Verts, qualifiés pour l'Europa League. M. Letexier a fait un bon match.
Le match commence de la pire des façons puisqu'il ne faut que 66 secondes aux Lillois pour marquer. Un long ballon est mal renvoyé de la tête par Traoré, Bamba le récupère et le glisse à Ikoné entre Pavlovic et Pellenard et ce dernier met une mine à bout portant (2'). Puis Bamba centre en retrait pour Pépé qui, dans les 6m, trouve la barre (11'). Le cauchemar continue avec Ikoné qui chipe le ballon à Pellenard, le transmet à Pépé qui pique au centre et marque des 20m (14'). Les Angevins relèvent alors la tête. Sur un coup franc de la droite de Tait, Bahoken décroise sa tête mais Maignan réussit une belle manchette (19'). On repart de l'autre côté avec un ballon qui traverse toute la défense, arrivé à Ikoné esseulé sur la droite mais Butelle se couche sur son tir (27'). Sur le contre, Manceau lance Bahoken qui marque d'un bon tir croisé, mais il était hors jeu de quelques centimètres. Sur un corner de Tait, Pajot prolonge de la tête vers Traoré qui manque sa reprise à quelques mètres du but (30'). Les espaces s'ouvrent pour les Dogues avec Pépé qui part en contre, élimine Manceau mais échoue face à Butelle (35'). Juste avant la mi-temps, le SCO se procure une énorme occasion avec une frappe puissante de Reine-Adélaïde mal repoussée par Maignan, Fulgini est à la réception mais manque le cadre, seul à 10m du but (45').
Le SCO n'a pas produit grand chose en seconde période et les Lillois ont fait mouche presque à chaque fois. Ils commencent quand même par un échec grâce à un super arrêt de Butelle suite à un centre de la gauche de Koné repris dans la course par Ikoné (59'). Puis après un beau mouvement collectif de contournement de la défense, Çelik centre de la droite pour Bamba qui marque de la tête au 2ème poteau (69'). Puis Aït Nouri commet une maladresse sur Çelik, penalty transformé par Pépé (76'). Et la soirée se conclut avec Araujo qui remonte tout le camp angevin, s'amuse de Pavlovic et bat tranquillement Butelle (89').
Butelle a bien réalisé 2-3 arrêts, mais il est quand même allé chercher le ballon 5 fois dans ses filets. Manceau n'a pas fait un grand match, Traoré bof bof et Pavlovic est directement impliqué sur plusieurs buts. Pellenard a tellement souffert qu'il a été remplacé à la mi-temps par Aït Nouri. Cela n'a pas été plus facile pour le jeune Angevin, pas irréprochable sur le le 3ème but et maladroit sur le penalty. Pajot a été moyen, remplacé par El Melali que l'on a peu vu. Santamaria a été en-dessous de ce qu'il peut faire, tout comme Reine-Adélaïde. Comme souvent, Fulgini a fait de bonnes choses et de mauvaises. Tait a été le meilleur Angevin, le seul à mettre du danger chez les Lillois. Bahoken était beaucoup trop isolé pour pouvoir être utile, remplacé par Kanga.