Site et Forum SCO1919

L1 2018/19 (32ème journée)

Caen 0 - 1 Angers

Feuille de match

13 avril 2019 - Stade Michel-d'Ornano - 17175 spectateurs
Arbitre : M. Stinat

Caen Angers
Oniangué 53'
Crivelli 55'
Reine-Adélaïde 61'
Deminguet 65'
Capelle 75'
Djiku 83'

Brice Samba 30 16 Ludovic Butelle
Frédéric Guilbert
-> Younn Zahary 64'
21 29 Vincent Manceau
Jonathan Gradit 14 4 Mateo Pavlovic
Alexander Djiku 24 24 Romain Thomas
Emmanuel Imorou 15 15 Pierrick Capelle
Jessy Deminguet 17 6 Vincent Pajot
-> Aka Wilfride Kanga 75'
Prince Oniangué
-> Claudio Beauvue 69'
6 18 Baptiste Santamaria
Saïf-Eddine Khaoui
-> Herman Moussaki 76'
7 5 Thomas Mangani
Fayçal Fajr 10 22 Jeff Reine-Adélaïde
-> Abdoulaye Bamba 89'
Casimir Ninga 27 9 Cristian López Santamaria
-> Farid El Melali 27'
Enzo Crivelli 11 20 Flavien Tait
Fabien Mercadal Entr. Stéphane Moulin

Résumé

1000ème en L1 réussie ! Le SCO a parfaitement joué le coup à Caen, l'une de ses équipes préférées, où il s'est imposé tout en maîtrise malgré de nombreux absents. Si l'on veut chipoter, on dira même qu'il aurait dû gagner plus largement. Les Normands, couteau sous la gorge, n'ont quasiment pas inquiété Butelle et n'ont pas vraiment montré la hargne que Courbis annonçait quelques jours plus tôt. Dans une ambiance marquée par 30 minutes de grève d'un kop et par la présence de 300 Angevins, ce sont les Scoïstes qui ont donné la leçon, aussi bien dans le jeu que dans l'esprit. Le maintien est désormais validé à 99.99%. M. Stinat a fait un très bon match.
Le SCO maîtrise d'entrée de jeu mais a du mal à se projeter et commet de petites erreurs en début de match. Alors que le SCO est à 10 suite à la blessure de Lopez, Crivelli gagne son duel et décale Khaoui sur la droite mais Butelle repousse la frappe de ce dernier (27'). Le SCO répond avec un une-deux entre Manceau et El Melali que le latéral angevin conclut d'une volée trop croisée (34'). Juste avant la mi-temps, Djiku donne un ballon à Tait qui file au but en éliminant 2 défenseurs, il but sur Samba mais Gradit renvoie le ballon sur Reine-Adélaïde. L'Angevin expédie alors une mine sur la barre (45').
Angers ne tarde pas à se remontrer dangereux. Suite à un coup franc de Mangani, Pavlovic sert Pajot qui marque, mais M. Stinat avait sifflé une faute inutile de Thomas (56'). Puis le SCO marque enfin, sur une superbe action. Capelle s'appuie sur Tait pour débouler sur la gauche, il dribble Gradit dans un petit périmètre et sert en retrait Reine-Adélaïde qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but (61'). Le KO est proche lorsque Tait se présente devant Samba, il tente sa chance au lieu de servir Reine-Adélaïde, Samba repousse sur Mangani dont le lob s'écrase sur le poteau (74'). La seule réaction caennaise intervient sur une longue transversale de Djiku pour Gradit dont le centre en retrait est repris par Moussaki mais le ballon est détourné en corner (88').
Butelle a fait l'arrêt qu'il fallait et a passé une soirée tranquille. Manceau a bien tenu son côté, sans trop monter. A part une erreur, Pavlovic a fait un bon match. Tout comme Thomas à qui on peut simplement reprocher la faute sur le coup franc de Mangani. Capelle a plus joué ailier que latéral et a été excellent, avec une passe décisive à la clé. Pajot a fait un bon match et a laissé sa place à Kanga qui faisait son retour après une longue blessure. Santamaria est encore le joueur qui a gratté le plus de ballons. Mangani a joué à sa main. Reine-Adélaïde a commencé ailier droit, continué avant-centre et fini milieu droit. Il a performé à chaque poste et a de nouveau marqué. Bamba l'a remplacé pour les derniers instants. Tait a été percutant comme toujours mais n'a pas réussi à être décisif devant le but. Lopez a eu le malheur de se blesser sérieusement et a été remplacé par El Melali qui a enfin pu jouer une durée importante. Il a bien participé au travail défensif et a montré qu'on pourrait compter sur lui.