Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2018/19 (30ème journée)

Marseille 2 - 2 Angers

Feuille de match

30 mars 2019 - Orange Vélodrome - 53507 spectateurs
Arbitre : M. Miguelgorry

Marseille Angers
Balotelli 4'
Balotelli 16'
Lopez 23'
Ocampos 26'
Mangani 36'sp
Sarr 40'
Pajot 58'
Mangani 77'sp
Sarr 78'

Yohann Pelé 16 16 Ludovic Butelle
Bouna Sarr 17 25 Abdoulaye Bamba
Adil Rami 23 8 Ismaël Traoré
Duje Caleta-Car 15 24 Romain Thomas
Jordan Amavi 18 15 Pierrick Capelle
Florian Thauvin
-> Dimitri Payet 82'
26 6 Vincent Pajot
-> Cristian López Santamaria 61'
Morgan Sanson
-> Luiz Gustavo 55'
8 18 Baptiste Santamaria
Maxime Lopez
-> Kevin Strootman 71'
27 5 Thomas Mangani
Luis Ocampos 5 10 Angelo Fulgini
-> Farid El Melali 74'
Valère Germain 28 22 Jeff Reine-Adélaïde
Mario Balotelli 9 20 Flavien Tait
Rudi Garcia Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Bel exploit des Angevins qui, pour la 2ème fois de suite à l'extérieur, remontent de 0-2 à 2-2. Et encore, les Scoïstes peuvent nourrir des regrets tant ils ont eu l'emprise du jeu pendant près d'une heure. Mais la 1ère demi-heure avait vu les Marseillais totalement déborder les Angevins et faire preuve de réalisme et le match nul est somme toute logique. Moulin a su faire preuve d'audace pour revenir au score a été récompensé. Avec 2 penalties, 2 interventions de la VAR et un carton rouge, M. Miguelgorry a eu du travail et il l'a plutôt bien fait, même si les Marseillais auraient pu être réduits à 10 bien plus tôt.
Le match ne peut pas plus mal commencer. Balotelli est à la réception d'un centre de la gauche d'Ocampos et marque tranquillement. On croit au hors-jeu mais la VAR confirme le but, malgré une faute de l'ex-Niçois sur Thomas quelques secondes auparavant (4'). Marseille continue d'appuyer et Butelle doit plonger pour détourner une frappe enroulée de Thauvin (11'). Puis Ocampos sert de la droite Balotelli à l'entrée de la surface, l'Italien croise son tir et double la mise (16'). Le SCO a la tête dans le sac mais va la sortir petit à petit. Et, sur un long dégagement de Traoré, Rami prolonge de la tête en arrière, Reine-Adélaïde file alors au but mais ne cadre pas (29'). Pelé a une nouvelle frayeur lorsque Fulgini et Tait combinent devant son but (30'). Puis, sur un centre de Santamaria, Traoré place une tête sur Pelé (32'). Mais l'arbitre, appelé par la VAR, revient sur l'action d'avant, sur laquelle Amavi a tapé dans la cuisse de Traoré. Penalty que Mangani transforme (36'). Un jeu à 3 Tait, Reine-Adélaïde, Fulgini se termine par une frappe non cadrée de ce dernier (39').
Le SCO continue de prendre le match à son compte en seconde période mais il faut attendre le dernier quart d'heure pour qu'il s'anime. Reine-Adélaïde intercepte une passe d'Amavi et transmet à Lopez dans la surface mais Caleta-Car et Rami le fauchent. Penalty à nouveau transformé par Mangani (77'). Dans la minute qui suit, Sarr met maladroitement sa semelle sur le torse de Thomas, 2ème carton jaune logique et le SCO finit en supériorité numérique. L'OM a quand même une chance de réaliser le hold up suite à une boulette de Capelle qui laisse Strootman partir défier Butelle mais le gardien angevin sauve les siens (86'). Sur le contre, El Melali est repris in extremis devant Pelé. Et sur un corner de Tait, Thomas est à deux cheveux de donner la victoire au SCO mais sa tête s'écrase sur la barre (91').
Butelle a eu une première mi-temps difficile mais il a su être décisif en fin de match. Bamba a été actif devant et derrière. Traoré a été sérieux. Thomas a couvert Balotelli sur le 1er but mais il a été bon le reste du match. Pour son retour après plus de 2 mois d'absence, Capelle devait dépanner en arrière gauche, avec du bon et du moins bon. Pajot revenait également, après quasiment 6 mois d'absence et son retour a été très intéressant. Lopez l'a remplacé et a su obtenir un penalty. Santamaria a fait un bon match, comme toujours. Mangani a déjoué tous les pronostics en réussissant 2 penalties sur 2 et remonte les statistiques du SCO. Fulgini a fait un match correct, remplacé par El Melali. Tait a fait son match. Reine-Adélaïde a commencé le match en pointe et fini au milieu, il est monté en puissance au fil du match.