Site SCO1919
Forum SCO1919

L1 2018/19 (18ème journée)

Amiens 0 - 0 Angers

Feuille de match

8 janvier 2019 - Stade Crédit Agricole de la Licorne - 10209 spectateurs
Arbitre : M. Hamel

Amiens Angers
Santamaria 40'

Régis Gurtner 1 16 Ludovic Butelle
Emil Krafth 4 25 Abdoulaye Bamba
Prince-Désir Gouano 2 8 Ismaël Traoré
Khaled Adenon 3 4 Mateo Pavlovic
Bakaye Dibassy 12 24 Romain Thomas
Eddy Gnahoré 5 29 Vincent Manceau
Thomas Monconduit 6 17 Cheikh Tidiane Ndoye
-> Thomas Mangani 58'
Mathieu Bodmer 24 18 Baptiste Santamaria
Juan Ferney Otero
-> Rafal Kurzawa 77'
11 20 Flavien Tait
-> Angelo Fulgini 77'
Cheick Timité 20 22 Jeff Reine-Adélaïde
-> Harrison Manzala 85'
Stiven Mendoza
-> Stanley Segarel 92'
10 19 Stéphane Bahoken
Christophe Pélissier Entr. Stéphane Moulin

Résumé

Trois jours après l'humiliation à Viry-Châtillon, le SCO se déplace à Amiens en 5-4-1 pour affronter le 17ème, privé de ses 2 meilleurs attaquants (Ghoddos et Konaté). Forcément, cela donne une bouillie de football. La 1ère mi-temps est encore passable mais la 2ème, passée dans le camp angevin en 5-5-0, est proprement... stupéfiante. Et c'est bien le fait d'être parvenu à tenir le point du nul qui évite des adjectifs bien pires que ceux-là. Clairement, il n'y a rien à tirer de ce match. Face à la muraille angevine, Amiens s'est procuré quelques occasions, mais rien de bien transcendant. M. Hamel a fait un assez bon match.
Amiens prend rapidement la maîtrise du ballon et accélère après un quart d'heure. Un ballon de Monconduit, totalement raté par Pavlovic, profite à Bodmer qui est seul mais qui se précipite et rate (17'). Puis Butelle claque sur le côté de façon peu académique un coup franc d'Otero qui traverse les 6m (19'). On se rendort ensuite pendant une vingtaine de minutes, jusqu'à cette frappe enroulée de Reine-Adélaïde sur laquelle Gurtner se met en valeur (39'). Mais on repart immédiatement de l'autre côté avec Gnahoré qui lance Otero mais Butelle sort parfaitement pour contrer le Colombien (42').
Les Picards campent chez les Angevins mais ne sont que rarement dangereux. Il y a tout d'abord un corner dévié par Gouano vers Gnahoré dont la tête n'est pas assez appuyée pour tromper Butelle (51'). Puis, plus ou moins sur un contre (!), Timite reçoit un centre de la gauche mais il est contré par Manceau après son pivot, le ballon revient à Otero dont la frappe à angle fermé est boxée par Butelle (71'). Et le SCO passe près du hold-up lorsque Gurtner doit claquer une frappe enroulée de Fulgini (87').
Butelle est le seul Angevin véritablement en lumière dans ce match, principalement grâce à ses bonnes anticipations qui ont sauvé le SCO. A droite, Bamba a fait un match correct mais purement défensif. Traoré et Thomas ont fait un match satisfaisant. Pavlovic a manqué de netteté dans ses interventions. Positionné à gauche, Manceau est resté ultra défensif. A la droite du milieu, Ndoye a semblé perdu et inutile, remplacé par Mangani qui a apporté sa touche technique. Santamaria a eu beaucoup de travail et l'a plutôt bien fait. Dans l'axe, Tait est passé à côté, remplacé par Fulgini, intéressant. Reine-Adélaïde a été peu en vue, remplacé en fin de rencontre par Manzala. Enfin, Bahoken s'est senti bien seul devant, au point de devenir le 5ème milieu en seconde période.